+ de critères

Le projet

En 2007, en réponse aux demandes sociales, économiques et environnementales, l'ONF s'est engagé à affirmer une politique de développement durable en forêts domaniales et à créer un réseau de sites démonstratifs et exemplaires.
Aux termes du contrat d'objectifs et de performance 2012-2016 passé entre l'ONF, ses ministères de tutelle et la Fédération nationale des Communes forestières, il était prévu qu'une quinzaine de forêts domaniales soient labellisées. Depuis, ce sont 17 forêts engagées dans la démarche, confirmée par le contrat d'objectifs et de performance Etat/ONF 2016-2020.

Un réseau de forêts domaniales exemplaires

La forêt domaniale des Camporells (Pyrénées-Orientales)
La forêt domaniale des Camporells (Pyrénées-Orientales) © Sylvain Duffard

La reconnaissance et la montée en puissance des fonctions environnementales et sociales de la forêt, constatées ces dernières décennies, se conjuguent avec la fonction de production de bois de qualité. Les critères de gestion doivent être élargis au niveau des territoires dans lesquels s'insèrent les massifs forestiers.

Concilier les objectifs de développement et de compétitivité de la filière bois, de préservation et de renforcement de la protection du patrimoine - les écosystèmes naturels, l'histoire et l'archéologie - conduit à associer toutes les parties concernées par ces différents volets de la gestion durable des forêts.

La politique Forêt d'Exception® a pour objectif central de constituer un réseau de référence en matière de gestion durable du patrimoine forestier, et de faire de ces forêts labellisées des leviers du développement économique local, en assurant une mise en valeur conjointe de sites forestiers emblématiques avec leurs territoires environnants.

Charte Forêt d'Exception®

Une charte nationale explique les fondements de cette politique que l'ONF entend mener en liaison étroite avec les collectivités territoriales.

Un patrimoine exceptionnel et représentatif de la diversité des forêts

En forêt domaniale de Tronçais, Allier
En forêt domaniale de Tronçais, Allier © Sylvain Duffard

La qualification "Forêt d’Exception®" repose sur des valeurs affirmées et partagées du patrimoine forestier : biodiversité, paysages, éléments culturels et sylvicoles, patrimoine social.

La désignation des sites concernés vise la constitution d’un réseau représentatif de la richesse et de la diversité des forêts domaniales (art. 2 de la charte nationale).

Ces forêts emblématiques possèdent un socle patrimonial reconnu et témoignant du rapport marqué et continu entre l’homme et la forêt au fil des siècles. La sélection de ces forêts a veillé à retenir des forêts représentatives des différents territoires métropolitains : littoral, montagnard ou méditerranéen, en situation périurbaine ou rurale. Les territoires ultramarins sont également illustrés par la Martinique.

Cet échantillon de 17 forêts est largement doté en statuts réglementaires, contractuels ou de reconnaissance des patrimoines naturels et culturels, au niveau régional ou national et international : Parc national, Parc naturel régional, forêt de protection, site classé ou inscrit, monument historique classé ou inscrit, réseau Natura 2000, réserve naturelle, réserve biologique, réserve de biosphère, conservatoire génétique... Le panel est riche et développé. 

Le saviez-vous ?

La moitié de ces forêts a au moins une réserve biologique, 60% de leur surface appartiennent au réseau Natura 2000, 18% de leurs 135.000 ha se situent en site classé au titre de la loi de 1930.

Ainsi les massifs sélectionnés sont emblématiques au sens où ils cumulent des valeurs reconnues en termes de paysages, d’écologie et d’histoire remarquables.

A noter

Le label Forêt d’Exception® ne correspond pas à un nouveau statut de protection et il n'a pas vocation à imposer des statuts de protection supplémentaires sur la forêt labellisée.

Ressources