Compiègne, Forêt d'Exception® : les actions

Divers travaux alimentent la réflexion du projet Forêt d'Exception® de la forêt de Compiègne : aménagements patrimoniaux, schéma d'accueil du public, le tout en concertation avec les divers partenaires.

Projet de recherche de l'université Picardie Jules Verne - histoire écologique et humaine de la forêt de Compiègne

Suite aux relevés Lidar (technique de laser aéroporté permettant un levé très fin de la microtopographie et de la hauteur de canopée) effectués en 2014, l'université a engagé de nombreux projets de recherche sur des thématiques variées, parmi lesquelles :

Projet de revalorisation historique du Grand Parc

Le secteur a fait l'objet d'une étude paysagère en 2011. En 2012 s'est achevée la restauration de la grille des Beaux Monts.

L'ensemble des secteurs clés du Grand Parc, à forte valeur historique, fait l'objet de projets de restauration historique et paysagère, afin de redonner tout son sens au Grand Parc, qui est un espace de transition entre le Palais et la forêt. L'avenue des Beaux Monts est restaurée progressivement : le carrefour Amélie a été redessiné et replanté en novembre 2015. Les travaux ont été réalisés sur le carrefour Demorlaine fin 2017.

Restauration du Berceau de l'Impératrice

La restauration du Berceau de l'Impératrice dans le Grand parc du palais de Compiègne, a pu être réalisée, dès 2017, grâce à la souscription lancée par la Fondation du patrimoine en Picardie et l'Office national des forêts.

La construction de cette tonnelle de fer remonte à 1810, dont l'édification fut décidée par Napoléon 1er. La tonnelle faisait à l'origine 1200 mètres de long et était couverte de plantes grimpantes, permettant à l'Impératrice (Marie-Louise, puis Eugénie) de cheminer à l'abri du soleil depuis le palais jusqu'à la forêt, dont la lisière était alors beaucoup plus reculée qu'aujourd'hui. Le couvert forestier menaçant cette structure fragile, qui subit régulièrement des dégâts dus à des chutes d'arbres et à l'envahissement par la végétation, des travaux ont dus être engagés.

La restauration par un ferronnier d'art a été réalisée en raccord avec les éléments passés : utilisation de fers anciens datant du XIXe siècle au maximum, ou de fers neufs demi-dur traités. Il aura fallu 3 années de travaux de restauration sur plusieurs tranches successives, grâce notamment aux dons effectués par les promeneurs et amoureux de la forêt et du Palais de Compiègne en faveur de ce projet patrimonial. 

Elaboration d'un schéma d'accueil du public - réflexion concertée sur le développement de l'offre touristique et la conciliation des usages

Les demandes pour le développement d'offres nouvelles sont nombreuses. Mais la forêt de Compiègne regroupe de nombreux usages très différents, qu'il convient de concilier pour le bien-être de ses usagers. C'est pourquoi l'ONF a mené en 2015 une réflexion concertée avec l'ensemble de ces usagers, afin de déterminer ensemble les orientations de développement de l'offre, et réfléchir à une gestion intégrée de toutes les activités (randonnée pédestre, cycliste, équestre, chasse, pêche, gestion sylvicole, exploitation forestière, préservation des écosystèmes...). Validé en comité de pilotage Forêt d'Exception en juin 2016, ce document s'applique sur la période 2016 à 2025.

Le plan d'action comprend notamment des projets de réaménagement de sites d'accueil (les étangs Saint-Pierre, l'étang de Sainte-Périne, le Grand Parc...), une réflexion sur l'évolution de l'offre d'accueil et de randonnées (requalification des circuits, valeur ajoutée pédagogique pour la découverte des milieux), et une stratégie de communication afin de valoriser le massif, de sensibiliser le public aux patrimoines et au respect du milieu forestier.

Connaissance et gestion des écosystèmes forestiers et des connexions biologiques

L'ONF mène de nombreux projets visant l'amélioration des connaissances sur les écosystèmes et les connexions biologiques entre les milieux et les espèces, et permettant une gestion adaptée du milieu forestier. On peut citer notamment :

  • une thèse de recherche sur la fonctionnalité de la trame de "vieux bois", la mise en place d'îlots de vieillissement (peuplements dont l'âge d'exploitation est doublé) et de sénescence (pas d'exploitation) ;
  • la rédaction de plans de gestion pour les réserves biologiques des Beaux Monts / mares Saint-Louis et du Mont du Tremble ;
  • la restauration de la fonctionnalité hydro écologique des étangs Saint-Pierre et du ru de Berne qui les alimente ;
  • la gestion écologique du réseau de mares et de rus forestiers ;
  • l'étude de la dynamique d'espèces de chauves-souris (évolution de la population, migrations et échanges avec les autres massifs forestiers).

Et aussi