Volcans de Martinique, Forêt d'Exception® : les actions en cours

La forêt des Volcans de Martinique est un espace à protéger et aussi une vitrine pour le développement du territoire. De nombreux partenaires sont actifs sur le territoire, réparti en 19 communes, et les deux massifs des Volcans font partie intégrante du Parc naturel de la Martinique. Tous ces enjeux imbriqués enrichissent les projets et les actions communes.

Les axes stratégiques

Le protocole d'accord signé en 2014 par tous ces partenaires impliqués, expose plusieurs orientations de mise en valeur du territoire :

  • connaître et mettre en valeur la biodiversité, les ressources naturelles et les différents patrimoines de la forêt des Volcans de Martinique ;
  • inscrire dans la durée un projet de développement local afin d'assurer un lien durable entre la forêt, le territoire martiniquais et ses acteurs ;
  • structurer et améliorer l'accueil de tous les publics et faire de ces massifs l'un des leviers du développement du tourisme vert en Martinique ;
  • promouvoir l'identité du massif en s'appuyant sur son patrimoine et la notion de multifonctionnalité en forêt tropicale.
Massif des Pitons - ©ONF

Un plan d'actions très varié

Les quatre enjeux du contrat de projet sont orientés vers l'innovation et la découverte du patrimoine culturel. Le grand nombre d'acteurs justifie la mise en place d'un plan d'actions très riche.

Un laboratoire à ciel ouvert : 32% des actions contribuent au développement des connaissances fondamentales et aux expérimentations. Par exemple, les études ciblées sur la richesse biologique des réserves biologiques intégrales, le développement du génie écologique de ripisylves pour la protection des rivières, etc.

Un espace de mémoire : 37% des actions visent à la promotion des massifs, l'accueil du public et la réappropriation culturelle. Cette ambition s'exprime par l'étude du patrimoine immatériel et des usages traditionnels, la mise en œuvre du schéma d'accueil du public, la mise en place d'un sentier de grande randonnée, etc.

Un espace forestier à partager : 21% des actions sont destinées à informer et à sensibiliser les publics. Informer le public sur les risques en forêt, mettre en place un écotourisme forestier, sont des actions en perpétuelle amélioration.

Une multifonctionnalité marquée : 10% des actions sont consacrées au suivi de la démarche. Par un suivi en continu, par la communication et l'animation du label par les équipes de gestion et le comité de pilotage.

Exemple du réaménagement de la porte d’entrée en Forêt d’Exception® : La Donis

La position géographique stratégique du site d'accueil de la Donis, à proximité immédiate de Fort-de-France tout en étant en lisière de la forêt territorialo-domaniale des Pitons, en fait le lieu idéal pour entrer en Forêt des Volcans. Ce site a vu la création d'une pépinière et d'un arboretum vers 1960 et un atelier bois de l'ONF y est installé.

Aire d'accueil de La Donis - ©ONF

Le projet de réaménagement comprend plusieurs volets : réaménagement du parking, construction de toilettes, rénovation et création de sentiers, création d'un sentier d'interprétation, rénovation et installation de mobiliers, et rénovation de l'ancienne maison du garde.

La rénovation du parking a été réalisée en 2015 par l'ONF dans le cadre d'un financement LEADER du Plan de développement rural de la Martinique (PDRPM) 2007-2013. La rénovation et l'extension du sentier et les aménagements paysagers ont été mis en oeuvre par un chantier d'insertion en partenariat avec l'Association martiniquaise pour l'insertion sociale et professionnelle (AMISOP).

L'objectif de la réhabilitation de la maison du garde à l'architecture créole en bois, construite en 1925 puis réhabilitée en 1974, est de mettre en valeur son patrimoine architectural. Le bâtiment aura une vocation pédagogique par l'accueil de classes et d'expositions.