Montagne Pelée : plus de 300 martiniquais mobilisés pour réhabiliter un refuge

Samedi 20 juillet 2019, l’ONF Martinique a organisé une opération "koudmen". Le but était d’acheminer 2 tonnes de matériel jusqu’au deuxième refuge du volcan. Récit d'une randonnée très particulière.
©ONF

"Koudmen". En Martinique, cela désigne la culture d'entraide. Et samedi 20 juillet 2019, l'Office national des forêts a fait appel à la population pour restaurer le deuxième refuge de la Montagne Pelée. "Nous sommes très heureux de l’engouement suscité par cet évènement d’envergure. Cette opération Koudmen a montré que les martiniquais sont solidaires et conscients de l’importance de la sauvegarde de leur patrimoine historique", témoigne Pierre Verry, Directeur territorial de l'ONF en Martinique.

Plus de 300 martiniquais se sont mobilisés. Dès 5h30 et durant toute la matinée, ils ont porté sur 1,8 kilomètre différents matériaux : sacs de ciment, planches de bois, tout-venant, portes… "C’était vraiment génial ! Je trouve que c’est une belle opportunité de participer à la préservation de notre patrimoine", affirme Cécile, l’une des participantes. Tout au long du parcours, des guides et une équipe de secours étaient présents, avec des ravitaillements en eaux fournis. En fin de matinée, l’ensemble des participants se sont retrouvés pour un déjeuner.

Cette opération a été réalisée en partenariat avec la Ville du Morne-Rouge, l’association Entreprises et Environnement, les clubs de trails (Tchimbé Raid et Club Manikou), Chanflor, Mont Pelée, Banane de Martinique et Guadeloupe et l’hôtel Batelière. L'ONF Martinique remercie particulièrement le SDIS et les cibistes qui ont assuré la sécurité de tous.

Un projet de réhabilitation

Ce projet de réhabilitation de refuge, construit après l’éruption de 1929, a été défini en concertation avec l’ensemble des acteurs du contrat de projet Forêt d’Exception de la Forêt des Volcans de Martinique. L’objectif demeure :

  • d’accueillir le public dans des conditions de confort et salubrité satisfaisantes ;
  • de réhabiliter un bâti historique et scientifique non classé ;
  • d’intégrer ces constructions dans le paysage (site naturel et patrimonial) ;
  • de participer en tant que support au développement touristique du Nord de la Martinique ;
  • d’adapter les travaux aux contraintes du site et à sa fréquentation.

Les travaux de réhabilitation vont mobiliser 5 ouvriers de l’ONF Martinique durant trois semaines. Ils permettront le nettoyage et la mise hors d’eau du site, la révision des gouttières et citerne, ainsi que la protection des ouvertures. Il est également prévu la réfection des bancs confectionnés par l’atelier bois de l’ONF Martinique. Une seconde phase des travaux est prévue pour 2020.

Les chiffres clés de la manifestation :

Quid de la Montagne Pelée et de son importance pour l'ONF

La Montage Pelée (1397 mètres) est le point culminant de la Martinique. Ce volcan de renommée mondiale présente un intérêt particulier sur le plan écologique, scientifique et paysager. Plus de 120.000 visiteurs s’y rendent chaque année et il est primordial pour l’ONF Martinique de les accueillir dans des conditions de sécurité et de confort optimales.

Et aussi :

©ONF