Et si vous découvriez la Pointe d'Arcay cet été ?

Située en forêt domaniale de Longeville (Vendée), la Pointe d’Arçay fait l’objet d’une attention particulière depuis les années 50. Cette réserve biologique dirigée, habituellement fermée au public, ouvre exceptionnellement ses portes les 6, 14 et 23 août prochains. A vos agendas !

Chaque année, en dehors des périodes clés de reproduction et de nidification des espèces, l'ONF ouvre les portes de la Pointe d'Arcay à plusieurs dizaines de curieux souhaitant profiter de visites guidées gratuites. Organisées en collaboration avec l’Office de tourisme de la Faute-sur-Mer, trois sorties seront proposées les 6, 14 et 23 août 2019. Trois autres de ces balades écologiques ont déjà eu lieu les 12, 17 et 24 juillet dernier. Une belle opportunité pour les passionnées de nature de découvrir un site d'intérêt écologique majeur en Vendée, interdit tout au long de l'année au public par arrêté préfectoral pour impacter le moins possible la faune et la flore.

Plan de travail 34

Inscriptions obligatoires

Pour participer à ces sorties en plein air, veuillez contacter l’Office de tourisme de la commune de la Faute-sur-Mer au 02 51 56 37 37.

La Pointe d'Arcay. - ©ONF

Classée « réserve biologique dirigée » (RBD), la Pointe d'Arçay est constituée d’un ensemble d’habitats dunaires et estuariens d’une rare richesse. C'est la raison pour laquelle l'ONF, en concertation avec l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, y mène une gestion spécifique. Sur plus de 215 hectares, de nombreux suivis et inventaires naturalistes sont réalisés par les forestiers de l'ONF en Vendée pour étudier la faune et la flore exceptionnelle du site, en partenariat avec les acteurs locaux. Ici, comme dans l'ensemble des forêts publiques, l'Office participe activement à la préservation de la biodiversité, tant dans la gestion forestière courante que par des actions spécifiques menées en faveur des espèces et des milieux.

La diversité des habitats favorise la venue de nombreuses espèces... - ©R. Perrot / ONF

Un refuge pour la biodiversité

Dunes, vasières, landes, prés salés ou encore forêt…La diversité des habitats de la Pointe d'Arçay permet à plus de cinquante espèces de plantes de s’épanouir. Raison pour laquelle sur cette réserve biologique dirigée, l’ONF n'intervient que légèrement (travaux sylvicoles et coupes) à des fins de protection environnementale.

La Pointe d’Arçay se trouve au milieu de la façade atlantique sur l'une des principales voies migratoires des oiseaux de la zone paléarctique (vaste zone du globe terrestre regroupant l'Europe, l'Asie du nord et une petite partie du Moyen-Orien) et au croisement de zones protégées. La majeure partie du site d’Arçay recouvre des habitats remarquables et d’intérêt communautaire. Les habitats naturels de dune grise sont retenus par la directive européenne « Habitats » comme « habitats prioritaires ».

La gestion raisonnée et durable appliquée à la Pointe d’Arcay depuis plusieurs décennies a permis de maintenir des zones ouvertes, d’accompagner la stabilisation des milieux dunaires et d’enrichir la langue sableuse de cette presqu’île. Depuis les années 50-60, l’évolution de ces milieux remarquables est incroyable, multipliant le nombre de zones « refuge » pour le plus grand bonheur des espèces du site.

Left: ©Geoportail 2019  –  Right: ©Geoportail 2019

Les partenaires de l'opération :

Et aussi :