Ces machines que l’on croise en forêt...

Il n'est pas rare pour les promeneurs de trouver au détour d'un sentier un panneau qui indique "Chantier en cours". De loin, on aperçoit de drôles d'engins que l’on imagine plus destinés au BTP qu’à l’entretien de la forêt. Pourtant, ils sont conçus spécialement pour les travaux forestiers. En images, découvrez un chantier en forêt domaniale de l’Abbaye de Marcenat (Cantal).

Après le chantier, le forestier fait un état des lieux de la parcelle et de la voirie forestière. En cas de dégâts, nous avons quelques mois pour réparer la route ou le chemin et réaliser la remise en état dans de bonnes conditions météorologiques. Le public est très sensible aux ornières. Quelquefois, il nous apostrophe en disant que nous détruisons la forêt. Pourtant, après la remise en état, il ne faudra qu’un ou deux mois pour que le chemin retrouve son allure. C’est avec nos machines que nous entretenons la forêt aujourd’hui, personne ne voudrait revenir en arrière et exercer le métier comme il y a 50 ans.

Aurélien, exploitant forestier pour l'entreprise "Travaux forestiers Guillemeau".

Et aussi :