Laure, technicienne forestière territoriale

« On n’est pas des hommes des bois, on communique avec énormément de monde, les élus, les promeneurs, les partenaires, il y a un échange énorme ! »
©Imagéo / ONF

Ce que j’aime dans le métier de technicienne forestière territoriale, c’est d’être au plus près du terrain et avoir des journées toujours très différentes : j’accueille du public, j’encadre des chantiers d’exploitation, je participe à la gestion de l’équilibre forêt-gibier, problématique assez forte dans l’Est et en Bourgogne.

Laure, technicienne forestière territoriale