La forêt, un levier pour l'attractivité des territoires

Pourquoi et comment positionner les forêts au cœur des politiques d'aménagement et de développement territorial ? Quel peut être le rôle de l'ONF pour accompagner l'ensemble des collectivités locales ? Eclairage.
©Benoît Lacombat / ONF

Pour un aménagement durable des territoires

La forêt française s’étend sur 16,9 millions d’hectares, soit 31% du territoire métropolitain. Source d’activité économique, espace de loisir, réservoir de biodiversité, la forêt est un atout pour l’attractivité des territoires. Faire de la forêt une composante à part entière des politiques territoriales, c’est contribuer à l’aménagement durable des espaces ruraux, urbains ou péri-urbains, et à leur dynamique. De nombreux outils peuvent porter cette ambition : les schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, les plans locaux d’urbanisme, les plans climat air énergie…

L’ONF à vos côtés : un cadre pour agir

La connaissance très précise des caractéristiques propres à chaque forêt permet d’orienter sa gestion à moyen et à long terme, dans le respect de la politique forestière et des principes de la gestion durable. L'aménagement forestier est l'outil de planification des actions à mener dans les forêts des 15 000 collectivités qui relèvent du régime forestier. Cet aménagement permet d’appliquer localement, sur une échelle de quinze à vingt ans, les enjeux associés aux différentes fonctions de la forêt : économie, écologie, loisirs et protection contre les risques naturels.

Les équipes de l’ONF se mobilisent pour une gestion dynamique et durable des patrimoines et des territoires. Une mission qui passe par la participation des forestiers aux instances de concertations prévues dans le cadre de la mise en œuvre de la politique d’aménagement du territoire. Mais aussi, par l’accompagnement au montage des projets complexes.

©Giada Connestari / ONF

Développer l’économie locale

La forêt participe à l’attractivité économique du territoire ainsi qu’au maintien et à la création d’emplois locaux non délocalisables. La filière forêt-bois emploie près de 450 000 personnes en France, soit plus que l’industrie automobile ! Exploitants forestiers, scieurs, charpentiers, menuisiers, mérandiers, tonneliers… En France, plus de 60 000 entreprises travaillent en lien avec la forêt, pour un chiffre d’affaires annuel de 60 milliards d’euros.

L’ONF au service d’une économie circulaire

En commercialisant 35% des volumes de bois sur le marché français, l’ONF soutient l’activité des entreprises locales (scieries, industries du panneau et de l’emballage, merranderies, tonnelleries…), notamment en créant de nombreux emplois locaux.

©Nathalie Petrel / ONF

Relever le défi de la transition énergétique

Le bois est une solution majeure pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Dans le secteur de la construction, son utilisation permet de stocker du carbone, d’augmenter la qualité des propriétés thermiques des bâtiments tout en améliorant le bilan carbone global. Le processus de fabrication d’une poutre en bois est infiniment moins énergivore que celui d’une poutre en acier ou en béton. En matière de bois-énergie, il est une alternative durable aux ressources fossiles. Première source d’énergie renouvelable en France, le bois est un levier essentiel pour répondre aux objectifs de la loi de transition énergétique. Autre avantage du bois énergie : il garantit aux ménages une division par deux de leurs factures énergétiques !

L’ONF acteur de la stratégie nationale bas carbone

Bûches, granulés, plaquettes forestières... Le réseau ONF énergie bois est le premier fournisseur de bois énergie en France. Associé aux communes et aux coopératives forestières, le réseau garantit notamment :

  • la valorisation de sous-produits de l’exploitation forestière (houppiers, branchages...)
  • une traçabilité complète des flux de plaquettes forestières
  • une chaîne de contrôle certifiée PEFC (certification forestière privée qui promeut la gestion durable des forêts)
  • une qualité de produit garantie dans le temps.
©Giada Connestari / ONF

Innover grâce à la forêt et au bois

Le recours grandissant aux matériaux bio-sourcés et le développement de la chimie du végétal placent la forêt et le bois au cœur de l’innovation. Les dernières avancées techniques offrent au bois de nouveaux champs d’application : architecture, construction (immeubles de grande hauteur…), industrie automobile, aviation, biocarburants, pharmacologie, matières plastiques, textiles, emballages...

L’ONF en action pour un avenir durable

À l’ONF, plus de 70 personnes du département recherche, développement et innovation (RDI) réalisent des travaux d’observation, de recherche et d’expérimentation, notamment sur la question du changement climatique. Ces équipes bénéficient de l’appui technique et logistique du Réseau national de suivi à long terme des écosystèmes forestiers (Renecofor). Créé par l’ONF en 1992, ce réseau est l'application concrète des engagements de la France pour contribuer au suivi international des impacts des pollutions atmosphériques sur les forêts. À ces deux structures s’ajoute le Conservatoire génétique des arbres forestiers (CGAR) de l’ONF. Il a pour ambition d’œuvrer aux côtés de l’Inra à l’effort de recherche pour évaluer l’impact de l’homme et notamment des pratiques sylvicoles sur les ressources génétiques des arbres forestiers.

Pour préserver les écosystèmes forestiers, l’ONF peut aussi compter sur le soutien et sur la mobilisation de ses partenaires : organismes de recherche scientifique (Inra, IGN, Irstea, CNRS), pôles de compétitivité spécialisés dans la chimie verte.

LiDAR : la technologie au service de l’aménagement forestier

Pour optimiser la gestion du patrimoine forestier et mieux évaluer les ressources en bois, l’ONF expérimente de nouvelles méthodes d’inventaires qui font appel à des technologies de pointe. C’est le cas du LiDAR (Light detection and ranging), un système de télédétection par laser aéroporté qui permet d'obtenir des cartographies extrêmement précises à l'échelle d'un peuplement forestier telles que la hauteur des arbres, la surface ou le volume occupé.

©Nathalie Petrel / ONF

Agir pour l’environnement et le climat

Les forêts françaises abritent des milliers d’espèces végétales et animales qui constituent une véritable richesse en matière de biodiversité. Par la présence de zones humides (étangs, mares, tourbières…) et l’action de filtration des eaux opérée par ses sols, la forêt joue aussi un rôle primordial pour la protection de la ressource en eau. Elle l’est également en matière climatique, puisqu’elle représente le deuxième plus grand puits de carbone sur terre, après l’océan. Chaque année, la forêt capte 15% des émissions de CO2 françaises et le bois, une fois coupé, continue de stocker le carbone. Préserver cette biodiversité est une nécessité pour garantir l’équilibre de nos écosystèmes.

Préserver l’environnement avec l’ONF

L’ONF dispose de nombreux outils et services spécialisés pour adapter les forêts au changement climatique :

  • 254 réserves biologiques en gestion
  • 230 forestiers naturalistes et 6 réseaux dédiés respectivement aux oiseaux, aux insectes, aux amphibiens et reptiles, mammifères, champignons et aux habitats et à la flore
  • des partenariats permanents avec des associations naturalistes et des organismes nationaux et locaux
  • une filiale ONF International spécialisée dans le conseil et l’expertise en gestion durable des écosystèmes forestiers et la lutte contre le changement climatique.

Mais aussi, des services sur-mesure adaptés aux besoins des collectivités :

  • Etudes d’impact environnementales
  • Inventaires naturalistes
  • Travaux d’aménagement et de restauration écologique
  • Travaux de protection contre les risques naturels.
Plan de travail 108

Le grand exode climatique des arbres du projet Giono

Présenté par l’ONF lors de la COP 21 en 2015, le projet « Giono » vise à organiser la migration assistée de certaines espèces menacées par le changement climatique. Découvrez cette expérience inédite en vidéo.

©Imagéo / ONF
©Giada Connestari / ONF

Développer l’offre touristique

À l’heure où les citoyens sont de plus en plus nombreux dans les villes, les forêts sont des espaces de nature et de ressourcement particulièrement plébiscités. Près de 700 millions de visites sont enregistrées chaque année. Ouverts à tous, ces espaces forestiers offrent une multitude d’activités qui contribuent à l’attractivité du territoire et à l’accueil de nouvelles populations. Promenades, randonnées, découvertes thématiques et pédagogiques de la forêt, équitation, VTT, chasse, camping ou simple pique-nique : quelles que soient les pratiques et les aspirations, la forêt est une expérience à vivre… et à faire vivre !

Avec l’ONF, accueillir tous les publics

Les équipes de l’ONF mettent leur savoir-faire au service des besoins des collectivités et des usagers  :

  • des techniciens forestiers territoriaux aux côtés des collectivités pour échanger sur leur politique d’accueil du public
  • des personnels mobilisés pour la réalisation et l’entretien des aménagements extérieurs
  • 12 ateliers bois proposant une gamme complète d’équipements d’extérieur et de mobilier en bois (bancs, tables, agrès sportifs…)
  • 200 animateurs nature spécialisés dans l’éducation à l’environnement
  • 150 guides de chasse au service des usagers.