Nouvelle-Aquitaine, la région la plus boisée de France

Le sud-ouest de la France est riche de son patrimoine et de ses forêts. Présentes en milieux montagnard, en plaine et sur le littoral, leur spécificité repose sur une remarquable variété d’essences et de milieux. Acteur majeur de la filière bois dans la région, l’ONF participe à l’attractivité économique du territoire, tout en assurant une gestion durable des forêts.
©Nathalie Petrel / ONF

Une grande diversité d’essences et de peuplements

Avec près de 3 millions d’hectares de forêt - soit 17% de la forêt nationale - la région Nouvelle-Aquitaine possède la plus grande étendue de forêt en France métropolitaine, en tête devant les régions Auvergne-Rhône-Alpes (2,5 millions ha) et Grand Est (1,8 millions ha). Des hêtraies des Pyrénées aux douglas et sapins épicéas du Massif central, en passant par le pin maritime des Landes de Gascogne, sans oublier les chênaies de Dordogne et du Poitou… la région Nouvelle-Aquitaine concentre dans ses terres une grande diversité d’essences et de peuplements.

Dans cette région, 90% de la surface forestière est détenue par des propriétaires privés. La forêt publique n’en demeure pas moins robuste. En effet, près de 298 000 hectares de forêts sont gérées par l’ONF dans la région.

Deux forêts du littoral aquitain labellisées Forêt d’Exception®

©ONF

Avec leurs 6 250 hectares de pinèdes et de dunes préservées, les forêts domaniales de Lège-et-Garonne et la Teste-de-Buch sont des milieux emblématiques des Forêt d’Exception®. Situées à l’entrée du Bassin d’Arcachon, ces deux massifs forestiers bénéficient d’une gestion durable exemplaire, conciliant l'accueil du public, la production de bois, la présence d'une biodiversité remarquable ainsi que la protection contre l'érosion dunaire.

Le territoire en bref

34%
du territoire régional est couvert de forêt
10%
de forêts publiques, dont 39% de domaniales et 61% de communales
90%
de forêts privées
41%
de feuillus (chêne, châtaignier...)
59%
de résineux (pin, épicéa, douglas...)

©Anaelle Koubemba / ONF

Un quart de la production de bois française

Sur les cinq dernières années, la récolte de bois en Nouvelle-Aquitaine a oscillé entre 9,7 et 13,2 millions de m³ de bois, soit plus du quart de la production de bois française. Une filière dynamique, qui place la Nouvelle-Aquitaine en tête des régions françaises pour l’exploitation de bois, principalement des résineux, qui totalisent à eux seuls 70% des volumes de la région.

Proportion des volumes de résineux récoltés par essences

56%
de pin maritime
14,5%
de douglas
8,3%
d'épicéa

En mettant en vente chaque année un million de m³ de bois, l’ONF approvisionne 10% des besoins de la filière bois en Nouvelle-Aquitaine. La richesse économique générée par la mise en valeur des forêts publiques dépasse les 100 millions d’euros par an. Au-delà de la production de bois, ce chiffre comprend le tourisme, les travaux d’entretien des forêts, la chasse ainsi que la production de services écologiques et paysagers.

La filière forêt-bois emploie 56 000 salariés pour 28 300 entreprises, dont 31 000 dans les cinq principaux secteurs que sont la sylviculture, le sciage et le travail du bois, les travaux de charpente mais aussi l’industrie du papier et du carton.

Un bois recherché par les tonneliers français

©Philippe Lacroix / ONF

La forêt publique est le principal fournisseur de bois de qualité (chêne à grain fin) pour la fabrication des tonneaux. Sa gestion en futaie régulière sur des cycles très longs est le garant de la pérennité de cette ressource. Les plus grands vins et spiritueux sont éduqués dans des barriques de chêne à grain fin. Avec un chiffre d’affaires de 390 millions d’euros, 64 % de la production nationale est destinée à l’export.

La Nouvelle-Aquitaine est la première région de production de tonneau. Plus symboliquement, la région marque le mariage du chêne et du vin, du contenant et du contenu… des chênaies du Poitou aux vignobles de Bordeaux.

©HR Productions / ONF
La dune en protection avec la forêt littorale de l'Ile de Ré face au vent
©Benoît Lacombat

Prévenir l’érosion dunaire

L’Etat a confié à l’ONF la prévention de certains risques naturels littoraux. En Nouvelle-Aquitaine, où le littoral est particulièrement exposé au risque d’érosion, les forestiers ont pour mission d’étudier les phénomènes de submersion et d’érosion marine, mais aussi, de mettre en œuvre des techniques afin de limiter l’avancée dunaire. Ils procèdent notamment à des plantations d'oyat et à la création de pièges à sable (mise en place de branchages, de filets cocos ou pose de ganivelles, ces clôtures typiques formées par l'assemblage de lattes de bois). Pour assurer ses missions essentielles pour la préservation des milieux, l’ONF bénéficie de l’appui technique et logistique de partenaires historiques, parmi lesquels le Conservatoire du littoral.

Pose de filet brise vent en fibre de coco en forêt domaniale de Lacanau (33) - ©Loic Gouguet / ONF

Avec le développement de l’accueil du public, la préservation de la biodiversité et des coupes ciblées, l’ONF répond aux enjeux de production tout en mettant en œuvre une gestion durable des forêts littorales. Je mesure également sur le terrain le caractère indispensable de son action de préservation des dunes et d’accompagnement des processus naturels pour limiter l'érosion du littoral.

Vital Baude, délégué au littoral de la Région Nouvelle-Aquitaine

La forêt domaniale de Chizé (79) héberge l’une des trois plus grandes réserves biologiques intégrales de France

©ONF

La moitié des 2 579 ha de la forêt a été classée réserve biologique intégrale depuis 2006. Dans cette partie de forêt, la nature est laissée en libre évolution sans l’intervention de l’homme. L’objectif est de mieux comprendre comment évoluent les écosystèmes forestiers.

Pour le moment, le paysage n’a pas beaucoup évolué mais dans quelques générations on pourra observer comment les arbres se régénèrent sans l’intervention de l’homme. En fin de cycle, les arbres se détériorent avant de s’effondrer. Lors de cette étape, les arbres morts offrent le gîte et le couvert à un nombre important d'espèces.

58 000
hectares de forêts dunaires
255 km
de cordon dunaire s’étalant sur 38 communes
+ de 1 million €
investis annuellement pour l’entretien des dunes de la région
©Nathalie Petrel / ONF

Accueillir le public tout en préservant les milieux

Chaque année, des millions de personnes traversent les forêts et les dunes gérées par l’ONF pour profiter des bienfaits de la plage ou prendre un moment pour se ressourcer à l’ombre des arbres vénérables des forêts de Chabrière, Iraty, Moulière… Des aménagements sont réalisés en forêt pour en faciliter l’accès. Sur le littoral par exemple, des passages en bois permettent aux visiteurs de se rendre sur les plages en limitant l’impact du piétinement sur les dunes.

Ile d'Oléron : aménagement pour promouvoir la circulation douce - ©ONF

L'accueil du public en chiffres

Plan de travail 82
960 km de sentiers pédestres
Plan de travail 85
350 km de pistes cyclables
Plan de travail 86
300 km de pistes cavalières
Plan de travail 87
10 sentiers accessibles à tous
Plan de travail 111
20 applications pour smartphone
Plan de travail 79
10 instances de dialogue

En Nouvelle-Aquitaine, l’ONF contribue activement à la politique « plan plage » d’aménagement de sites d’accueil dans les forêts et dunes littorales, en partenariat avec la Région, les départements, les communautés de communes et les communes. Au total, ce sont près de 3 millions d’euros qui sont investis chaque année pour aménager et entretenir les équipements en forêt.

Dunes et forêts littorales, une nature bénéfique pour tous

Réalisé avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et le Conservatoire du littoral, ce film s’inscrit dans le cadre de la convention signée avec la Région en 2014, dans le but de « soutenir l’innovation dans la gestion multifonctionnelle de la forêt dunaire face au changement global ».
©ONF

L’ONF en Région Nouvelle-Aquitaine

En Nouvelle-Aquitaine, l’ONF mobilise 460 personnels, répartis entre 1 direction territoriale, 4 agences territoriales, 19 unités territoriales et 3 bureaux d’études.

ONF – Direction territoriale Centre-Ouest-Aquitaine

Parc technologique Orléans Charbonnière
100, boulevard de la Salle - BP 18
45760 Boigny-sur-Bionne

Phone: 02 38 65 47 00

Contact