FEDER : ATI CANIGÓ - Restauration des connexions écologiques entre les populations d'espèces patrimoniales du massif du Canigou

Le projet vise à améliorer la qualité des corridors écologiques forestiers au sein du réservoir de biodiversité du massif du Canigou (Pyrénées-Orientales). Sa finalité est de mettre en œuvre des actions de gestion et les adaptations des pratiques nécessaires à la conservation de la biodiversité patrimoniale du massif.

Cette action est co-financée par la Région Occitanie et l'Union européenne dans le cadre du Fonds européen du développement régional (FEDER).

Le projet intègre la mise en œuvre de ces mesures sous la forme de travaux avec un objectif opérationnel d'amélioration des habitats sur plus de 100 hectares afin de conforter les habitats dans le "réservoir de biodiversité" du Canigou et de favoriser les échanges entre les différentes sous-populations.
Le volet communication du projet prévoit la réalisation de panneaux d'information sur la faune, mis en place dans les refuges gardés du massif. Ces panneaux serviront de support à une action de science participative.

L'opération sera menée conjointement par l'Office national des forêts (ONF) et le Groupe ornithologique du Roussillon (GOR).

Les objectifs du projet

L'objectif général consiste à améliorer l'état de conservation des espèces patrimoniales du massif du Canigou en restaurant leurs habitats et connexions entre noyaux de population.

Les espèces concernées sont :

  • oiseaux : Grand Tétras (Tetrao urogallus), Venturon montagnard (Serinus citrinellus), Merle à plastron (Turdus torquatus) ;
  • papillons : Semi-Apollon (Parnassius mnemosyne), Petit collier argenté (Boloria selene), Azuré de la Sanguinaire (Aricia eumedon), Azuré des Géraniums (Aricia nicias).

Les objectifs spécifiques :

  • restaurer les habitats d'espèces dans les noyaux de population ("réservoirs de biodiversité") des espèces ciblées ;
  • restaurer la connectivité entre les noyaux de population grâce à des travaux sur des sites stratégiquement placés (corridors) ;
  • évaluer l'efficacité des aménagements sur la faune (oiseaux et papillons en particulier) ;
  • apporter aux usagers du massif des informations sur les espèces et habitats d'espèces du réservoir de biodiversité du massif du Canigou ;
  • faire participer les usagers à la collecte "d'observations aléatoires/opportunistes".

Biodiversité du massif du Canigou

Les actions du projet

  1. Diagnostic écologique de contexte / étude des fonctionnalités des métapopulations des espèces cibles :

    Une action transversale primordiale du projet consistera à mieux comprendre le fonctionnement des populations des espèces cibles sur le massif du Canigou. En effet, malgré sa notoriété et les prospections historiques dont il a fait l'objet, ce massif n'a été que très peu étudié ces deux dernières décennies et notamment concernant les espèces les plus patrimoniales. Ceci est d'autant plus problématique que le site a subi de fortes modifications au niveau de la structure de végétation. Ainsi, peu de connaissances récentes sont disponibles sur les papillons de jour, notamment concernant les espèces les plus patrimoniales.
  2. Opérations de restauration des habitats :

    Le diagnostic effectué permettra, en fonction des espèces, de cibler les corridors à créer ou à conforter et le modalités techniques adaptées.
    Les travaux programmés concerneront des peuplements forestiers situés au sein de zone de production ou en dehors.                                                          
  3. Suivis de l'impact des travaux :

    L'efficacité des actions engagées sera évaluée au travers de suivis (protocoles partagés).
  4. Communication :

    Le projet constitue une opportunité pour d'une part, sensibiliser le public pratiquant des activités de pleine nature et d'autre part, solliciter sa participation aux inventaires grâce au recueil des observations fortuites correctement documentées des espèces patrimoniales identifiables sans ambiguïté.
Le massif du Canigou, haute vallée du Cady - ©Vincent Parmain / ONF

Zone d'éligibilité

Massif du Canigou (extrémité est des Pyrénées) - forêt domaniale du Canigou.

Les deux sites concernés pour la mise en œuvre des actions sont :

  • la commune de Valmanya, secteur La Pinouse / col de la Cirera (50 hectares) ;
  • la commune de Corsavy, secteur Devèze de Valbonne (50 hectares).
Le massif du Canigou, haute vallée de la Llipodera - ©F. Gilot / GOR

Le résumé du projet en chiffres

Le chantier en images

Période

Du 10 février 2020 au 30 juin 2022.

Les partenaires du projet

  • Syndicat mixte Canigó Grand Site ;
  • Groupe ornithologique du Roussillon ;
  • Conseil régional Occitanie ;
  • Office national des forêts - Agence territoriale Ariège / Aude / Pyrénées-Orientales.