FEADER - Préservation et restauration du patrimoine

Lutte contre l’enlianement et réhabilitation de la dynamique forestière en forêts domaniales de Voundzé, de Dapani et du Mont Combani.

Cette action est co-financée par l'Union européenne dans le cadre du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).

Préservation et restauration du patrimoine

Autorité de gestion : préfecture de Mayotte

Programme de développement rural (PDR) : période 2014-2020

Mesure FEADER : 7.6.1

Convention attributive d'aide : 30 octobre 2018

N° de dossier Osiris : RMAY070618DA0990004

Période de réalisation de l'opération : 13 avril 2018 au 31 décembre 2021

Département : Mayotte

Intitulé de l'opération : Lutte contre l’enlianement et réhabilitation de la dynamique forestière en forêts domaniales de Voundzé, de Dapani et du Mont Combani

Description succincte : en cohérence avec la Stratégie biodiversité de Mayotte et les Orientations forestières de Département de Mayotte (OFDM), valant Directive régionale d’aménagement, la restauration écologique par la lutte contre les espèces envahissantes et le rétablissement de la dynamique forestière naturelle est l’objectif principal de la gestion amenée sur les espaces naturels notamment dans les forêts publiques.

La lutte contre les invasives en forêts domaniales sera alors établie conformément aux Orientations forestières du Département de Mayotte.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des actions déjà entreprises par l’ONF en forêt domaniale et par le Conseil départemental en forêt départementale notamment dans la forêt des Monts Bénara. Le retour d’expérience acquis à la suite de ces actions ainsi que les données contenues dans étude de Jacques Tassin, expert du Cirad de Montpellier sur Merremia peltata ont permis de mettre au point des techniques de lutte physique contre les lianes.

La lutte contre l’enlianement et la préservation des milieux forestiers sont des actions jugées prioritaires et doivent se concrétiser par des actions suivantes :

  • préservation du peuplement forestier d’intérêt écologique condamné par l’enlianement. Il s’agit notamment de mener des interventions pour la libération de la canopée et réactiver la dynamique des peuplements forestiers,
  • amélioration de la compréhension du comportement et de la stratégie d’invasion du phénomène sur l’île : régénération, dépérissement, vitesse de propagation,
  • développement d’un ensemble de connaissances pour ensuite mettre en place une stratégie de lutte efficace contre l’invasion des exotiques envahissantes d’une manière générale dans des zones difficiles.

La lutte contre les lianes ou d’autres espèces ligneuses invasives est accompagnée dans certain cas par la plantation d’essences forestières indigènes sur les zones où la régénération naturelle de ces espèces est difficile.

Le projet devrait permettre la reconstitution d’une ambiance forestière favorable à la régénération naturelle des espèces indigènes en complément des plantations prévues sur le projet.

Le projet de la lutte contre l’enlianement et les travaux afférents sont situés dans les forêts domaniales de Voundzé, de Dapani et du Mont Combani sis sur les territoires communaux de Dembéni, Bandrélé et Tsingoni.

D’une part, des actions de lutte physique contre la prolifération des espèces invasives identifiées comme prioritaires dans les plans de gestion des forêts seront menées.

D’autre part, afin d’accompagner la dynamique forestière ou de cicatrisation du milieu et éviter la régénération d’autre pestes végétales dans les trouées, notamment en forêt de Dapani sur la partie la plus enlianée, des actions de reboisement par des essences indigènes, identifiées sur le site, seront réalisées en saison des pluies.

Interviendront ensuite, des actions de dégagement de plantation et de semis afin d’assurer la pérennité des plantations, des régénérations naturelles ainsi que la lutte contre la recolonisation des parcelles travaillées par des espèces invasives.

Etendue des parcelles couvertes par le projet et les interventions préconisées :

  • FD de Voundzé : 1,30 ha et FD du Mont Combani : 1,20 ha
    • délianage
    • mise sous treille
    • dégagement de régénération naturelle en faveur des essences indigènes
  • FD de Dapani : 1,10 ha
    • délianage
    • mise sous treille
    • dégagement de régénération naturelle en faveur des essences indigènes
    • et plantation de complément de 1 500 plants.

Montant total de l'investissement : 64 017,76 €

Participation FEADER : 48 013,32 €

Contact du maître d’ouvrage :

ONF – Jeannette Lartigue

Le résumé du projet en chiffres