Débardage par câble : une grande première en Gironde

Le 11 février 2019, le Département de la Gironde et l’ONF ont lancé un grand chantier de débardage par câble-mât à Hostens. Utilisée pour la première fois sur le plateau landais, cette technique innovante permet de concilier préservation des milieux naturels et travaux forestiers avec exploitation efficiente du bois.

Depuis le 11 février dernier et jusqu'au 15 avril 2019, un chantier atypique se déroule sur le secteur des Demoiselles au Domaine d'Hostens et Lagunes du Gat Mort, tout deux classés Espace Naturel Sensible (ENS) : le débardage par câble-mât.

Cette opération, rendue possible grâce à un partenariat conclu entre l'ONF et le Département de la Gironde, a pour objectif de restaurer une zone humide à forte valeur patrimoniale, tout en conciliant les contraintes environnementales, techniques et financières.

Une zone humide à protéger

La présence du pin maritime dans une zone humide est souvent révélatrice d’un niveau d’assèchement relativement avancé. Afin de limiter cette évolution forestière et la disparition d’espèces à forte valeur patrimoniale, il est indispensable de retirer ces arbres.

L’utilisation de moyens de débardage classiques (transport des bois abattus vers un secteur accessible), type engins à pneu, n’est pas compatible avec la fragilité des sols qui composent la zone humide (ornières, tassements, destructions d’espèces végétales, etc.).

Le câble-mât : une technique innovante et respectueuse des milieux naturels

Le Conseil départemental de la Gironde, propriétaire du Domaine d'Hostens et des Lagunes du Gat Mort, a sollicité l’expertise de l’ONF pour trouver la solution technique la plus appropriée au regard des enjeux environnementaux et financiers du projet. Le challenge ? Réaliser des travaux en zone humide en impactant au minimum les milieux naturels, tout en valorisant le bois dégagé qui approvisionnera la filière locale.

Après de nombreuses études réalisées par l’ONF sur la faisabilité du projet, le débardage par câble-mat est apparu comme la solution adéquate. L’installation d’un câble entre deux points permet d’exploiter les parcelles qu’un tracteur forestier ne pourrait atteindre sans occasionner des dégâts sur les sols et les espèces végétales présentes.

Le débardage par câble : une technique rarement mise en œuvre pour la sauvegarde du patrimoine naturel Girondin - ©ONF

Les arbres sont abattus puis attachés au câble. Les bois sont ensuite transportés entiers hors de la zone sensible, sans toucher le sol pour minimiser l’impact sur ces milieux naturels extrêmement fragiles. Au final, la totalité de l’arbre est valorisée dans une filière durable et locale. Le houppier est broyé et sert de combustible « bois énergie ». Le tronc est destiné à faire du bois de construction ou des palette.

Le domaine d'Hostens, une faune et une flore remarquables

L’Espace Naturel Sensible Domaine d’Hostens / Gat Mort  est un ancien site d’extraction de lignite qui appartenait à EDF et qui alimentait la centrale thermique située à l’Est du Bourg dans les années 1970. Cette zone d'exploitation de lignite a créé un ensemble de dépression humide qui fait toute la richesse du site. On y retrouve des tourbières, un habitat très rare localement, ainsi qu'une flore patrimoniale très diversifiée.

La faune est également très riche avec de nombreuses espèces de libellules, d'amphibiens, de reptiles ou encore d'oiseaux. Cette biodiversité, avec la présence d'espèces rares et protégées, fait l’Espace Naturel Sensible Hostens / Gat Mort un site exceptionnel pour la conservation du patrimoine naturel, classé dans le réseau des sites NATURA 2000.

À lire sur le même sujet :

Contact presse

Hanane ABDAOUI
Chargée de communication

Office national des forêts - Agence Landes Nord Aquitaine
9 avenue Raymond Manaud

Tél. 06 72 60 55 92

Contacter

Conseil départemental de la Gironde