+ de critères
 
  • Illustration La réserve biologique des Maures fête ses 10 ans 17/05
    Créée en 2007, la réserve biologique intégrale des Maures, d’une superficie de 2.531 ha, est la plus grande réserve biologique méditerranéenne. Dix années d’études et de suivis scientifiques ont permis d’améliorer nos connaissances sur la richesse de ce milieu.
  • La cédraie du Petit Luberon, un patrimoine à valoriser et à protéger 20/04
    Dans le Petit Luberon, en forêt communale de Lacoste, un chantier d’exploitation de cèdre s’est déroulé au mois de mars. Ce chantier, réalisé en collaboration avec la mairie, a été piloté par l’Office national des forêts.
  • Illustration Les nouveaux catalogues chasses sont en ligne 03/04
    L'ONF propose des chasses au grand gibier dans les vastes espaces de nature des Hautes-Alpes, de l'Hérault, des Pyrénées-Orientales et de l'Aude.
  • Illustration La réserve biologique du Petit Luberon s’agrandit ! 31/03
    Depuis janvier 2017, la réserve biologique domaniale du Petit Lubéron a officiellement été agrandie. Créée en 1986, elle ne s'étendait à l'origine que sur 128 hectares. Elle recouvre désormais 1788 hectares. Un espace entièrement dédié à la préservation de la biodiversité.

Toutes les actualités RSS

Pinèdes littorales, garrigues, maquis, chênaies, sapinières, landes… Des milieux forestiers très divers se succèdent dans les régions Occitanie et Provence Alpes Côte-d'Azur, sous l’influence contrastée des climats méditerranéens et montagnards. Pas moins de 4.183.000 ha de surface forestière existent sur cette espace de 104.124 km2. Les forêts publiques gérées par l’ONF représentent 31% de cette surface, soit 1.346.900 ha, dont 554.675 ha de forêts domaniales.

Le développement de la filière bois constitue un enjeu fort pour le développement économique régional.  Les forêts représentent en effet trois grands atouts :  
  • Ouvertes au public, elles participent à la multiplicité de l’offre touristique
  • Refuges pour la biodiversité et éléments forts du paysage, elles contribuent à la valeur patrimoniale du territoire
  • Ressources économiques, elles sont une richesse pour la collectivité grâce aux activités générées : vente des bois, travaux en forêt, activités nature...