| 
More criterions

Quel est le problème ?

Pour le forestier réunionnais, un des problèmes majeurs est bien l’invasion des forêts par les "pestes végétales". Mais au fait ! De quoi s’agit-il ?

  • Send to a friend

De nombreuses plantes très envahissantes ont été introduites

Dans la plupart des îles, de nombreuses plantes amenées par l'Homme sont devenues aujourd'hui très envahissantes et constituent un grand danger pour les milieux et les espèces locales.

Poussant plus vite et donnant plus de graines, ces plantes exotiques remplacent progressivement les espèces indigènes en place.

Or, à côté des quelque 900 espèces végétales présentes à La Réunion avant l'arrivée de l'Homme, plus de 3.000 autres ont été amenées sur l'île ! La plupart sont restées dans les jardins, mais près de 1.000 espèces se sont malheureusement propagées dans la nature, et plus d'une centaine sont devenues envahissantes.

Le patrimoine écologique si exceptionnel de La Réunion est menacé

La Réunion est une des îles les mieux préservées au monde, avec encore près d'un tiers de sa surface occupée par des milieux naturels originels. Fait remarquable supplémentaire, elle abrite dans sa diversité de milieux naturels un grand nombre d'espèces endémiques, c'est-à-dire qui n'existent que sur l'île.

Les écosystèmes forestiers continentaux sont en général assez stables face aux introductions humaines. Mais il est maintenant bien connu que les écosystèmes insulaires ont peu de vitalité et résistent mal à l'envahissement des plantes exotiques.

Cette sensibilité aux plus petits déséquilibres rend le milieu particulièrement vulnérable en permettant à des espèces introduites de s'établir souvent facilement, au point de prendre la place des espèces d'origine et de les faire disparaître !

Back to top

Zope 3