+ de critères

 

Forêts tropicales : une diversité biologique exceptionnelle

Chacun de nous a son image de la forêt tropicale : pour les uns c’est un enfer vert, pour les autres la jungle de Mowgli… En fait, le terme de forêt tropicale est générique, et aucune définition ne fait autorité dans le monde scientifique. Par contre, tous s’accordent à dire que ce foyer de biodiversité est aujourd’hui menacé.

10% des terres émergées

Les forêts tropicales s’étendent sur 1.700 millions d’ha, soit plus de 10% des terres émergées et près de 50% de la superficie totale des forêts.

Elles se concentrent… Plus sur: 10% des terres émergées

Une grande variété de forêts tropicales

Tout au plus peut-on dire que la forêt tropicale appartient à la zone géographique qui s'étend du tropique du Cancer au tropique du Capricorne.

Mais, comme pour toutes les formations végétales, latitude, altitude, nature du sol, climat sont des facteurs qui conditionnent la forêt tropicale si bien qu'on en trouve une grande variété : forêts humides (ou pluvieuses), forêts sèches (plus ou moins denses), forêts de montagne (ou de nuages), mangroves...

Températures, précipitations et rythme des saisons diffèrent

Globalement, les forêts tropicales se trouvent dans des régions soumises à des climats de type chaud :

  • moyennes mensuelles toujours supérieures à 18°C et plus proches de 25-30°C, avec une amplitude relativement faible, de l'ordre de 5°C
  • précipitations fortes pendant les trois quart de l'année, supérieures à 1.500 mm/an avec toujours plus de 100 mm mensuels. Cette régularité est déterminante car elle entretient une forte humidité (80% au sol en moyenne).

Toutefois, en s'éloignant de l'Equateur, l'alternance de saisons sèches et de saisons humides devient de plus en plus marquée : la saison sèche s'allonge, et les variations thermiques s'accroissent.

Toutes les forêts tropicales abritent une très forte biodiversité

Christophe Colomb avait perçu cette spécificité puisque dès le 28 octobre 1492, il décrivait en ces termes la forêt tropicale au roi Ferdinand II et à la reine Isabelle : « ... jamais n'ai pu admirer de telles beautés, des arbres splendides et verts, très différents des nôtres, aux fleurs et aux fruits distincts selon les espèces; des oiseaux nombreux, dont des petits au chant fort mélodieux ... ».

Les forêts tropicales sont considérées comme le premier réservoir mondial de diversité biologique terrestre, aussi bien en ce qui concerne les espèces que les écosystèmes.

Parmi elles, la forêt tropicale humide se distingue particulièrement par sa richesse. Alors qu'elle ne couvre que 6% de la surface de la planète, on estime qu'elle renferme 50 à 80% des espèces animales ou végétales terrestres : 80% des insectes, 84% des reptiles, 91% des amphibiens, 90% des primates, 70% des espèces végétales connues dont près de 50.000 espèces d'arbres.

Ressources