| 
More criterions
 

Depuis les plaines et plateaux de Haute-Saône jusqu’à la haute-chaîne du Jura et aux ballons des Vosges, une forte présence de la forêt et une richesse écologique importante.

Avec un taux de boisement de 44%, la Franche-Comté est une des régions les plus boisées de France. Influences climatiques multiples, diversité des sols, histoire : les milieux forestiers y sont très variés, depuis les chênaies pédonculées, les aulnaies jusqu'aux forêts résineuses de montagne. L'ONF gère près de la moitié du patrimoine forestier de la région : 400.000 hectares, dont 90% appartiennent aux communes.

La forêt comtoise, principalement feuillue (75%), recèle une richesse écologique importante. L'ONF se mobilise pour la protection des zones sensibles telles que les zones humides, les tourbières, les habitats du Grand Tétras...

La production de bois est très importante dans la région. La Haute-Saône est ainsi le premier département en volume de chênes vendus. La filière bois représente une source importante d'emplois en milieu rural et contribue au développement local. Depuis peu, le bois énergie connaît un grand développement.

Les forêts sont aussi appréciées du public autour des centres urbains (l'aire urbaine de Belfort-Montbéliard par exemple) et dans les grandes forêts domaniales (La Joux, Levier, la route des Sapins...).

Les forestiers sont garants de la gestion durable de la forêt et de sa valorisation dans le développement local. L'ONF doit conjuguer des enjeux multiples : préserver ce patrimoine biologique et faunistique, répondre aux attentes sociales en matière d'accueil dans le milieu naturel et participer activement au développement de la filière bois par une offre de bois adaptée. Une gestion multifonctionnelle réalisée en concertation étroite avec les élus, les associations et les usagers...

Zope 3