| 
+ de critères
 
 

14-18 : les forêts dans la Grande Guerre

Tranchées, trous d’obus, poilus… dans l’imaginaire collectif, ces mots sont associés à la Grande Guerre. Qui y ajouterait le bois ou la forêt ? Et pourtant…

En 1914, Edouard est chasseur forestier. Il a 25 ans. Sa guerre à lui, c'est dans les forêts de l'est de la France qu'elle se déroule. Sa mission : faire en sorte que le front ne manque pas de bois.

Matériau multi-usage, le bois sert à étayer les tranchées, à alimenter les fours, à fabriquer des lits, des crosses de fusil, des chemins de fer, des hélices d'avion... Comme les balles, comme le pain, c'est une denrée stratégique.

A sa façon, Edouard a participé à la victoire. Sans les forestiers, sans les forêts, sans le bois, la Grande Guerre n'aurait probablement pas été ce qu'elle a été. L'ONF vous propose de découvrir cet aspect méconnu du conflit.

Pourvoyeuses de bois, lieux stratégiques, les forêts ont tenu un rôle important dans la Grande Guerre. (forêt de l’Isle Adam, Val d’Oise, août 1915)
Zope 3