+ de critères

 

Une belle hêtraie vallonnée au nord de Rouen

L’actuelle forêt Verte est une relique du vaste massif boisé du nord de Rouen. Ancienne propriété des rois francs, elle fut léguée par Charles VI à l’abbaye bénédictine de Saint-Ouen qui la géra jusqu’en 1791. Elle fut ensuite rattachée au domaine de l’Etat. Elle est aujourd’hui très fréquentée par les Rouennais.

> La forêt dans son territoire

Illustration
© Delphine Meudic

Située à 6 km au nord de Rouen, la forêt domaniale Verte s’étend sur un plateau entaillé d’une profonde vallée sèche qui la traverse d’est en ouest. Composée de belles futaies de hêtres, elle est appréciée des riverains comme espace de détente et de promenade.

Elle compte plusieurs sites d’intérêt écologique (mares, zones d’affleurement de craie, bas fonds humides, prairie…) et un habitat d’intérêt communautaire : la hêtraie-chênaie à Jacinthe des bois. Elle abrite aussi quelques espèces végétales et animales protégées comme la Fougère des montagnes ou la Salamandre tachetée.

Avec Roumare et La Londe-Rouvray, elle fait partie des trois forêts périurbaines rouennaises labellisées "Forêt d’Exception®", en reconnaissance de leur valeur patrimoniale et de leur gestion.

> Les forestiers en action

Peu diversifiée en essences, la forêt présente un déséquilibre des classes d’âge entre de vieux peuplements de hêtres, et de vastes zones de jeunes peuplements, que les forestiers s’emploient à atténuer en adaptant les coupes. Tout en maintenant le Hêtre comme essence principale, ils cherchent à diversifier les essences par des plantations d'autres feuillus (Chêne, Erable, Merisier, Châtaignier).

Pour favoriser la biodiversité, l’aménagement forestier organise la constitution d’îlots de vieillissement et la conservation d’arbres creux ou à cavités. Quant aux sites les plus fréquentés ou fragiles, ils font l’objet d’une gestion adaptée à leurs enjeux spécifiques.

Chevreuils et sangliers peuplent la forêt. La chasse est pratiquée pour préserver un équilibre nécessaire au développement des jeunes arbres dont ces animaux sont friands.

Dans le cadre du label "Forêt d’Exception®", le sud de la forêt a été réaménagé et offre de nouveaux équipements pour le public (tables-bancs, bancs, kiosque, promontoire d'observation de la biodiversité).

> Les forestiers vous recommandent

Profitez de l’important réseau de routes (dont beaucoup ont été fermées à la circulation automobile) et de sentiers vallonnés.

Empruntez notamment le circuit de randonnée de la Coudrette qui relie Notre-Dame-de-Bondeville à Houppeville (6 km), ou celui du Val Allard (4 km) à partir de Houppeville.

A proximité, ne manquez pas d’admirer les vitraux de l’église Notre-Dame de l’Assomption à Houppeville, classée Monument historique.

  • Situation : département de la Seine-Maritime, sur les communes de Houppeville et Bois-Guillaume
  • Altitude : de 40 à 168 m
  • Surface : 1.398 ha
  • Principales essences : Hêtre (60%), chênes (17%), Charme (4%), autres feuillus (8%), pins (5%), autres résineux (6%) 
  • Aménagement forestier : de 2008 à 2027.
Ressources