+ de critères

 

Les sites à découvrir

Envie d'une pause détente, pique-nique ou culturelle ? Plusieurs sites sont spécialement aménagés à votre attention.

> Les espaces d'accueil

Le rond de Tronçais est aménagé pour accueillir les visiteurs de la forêt
Le rond de Tronçais est aménagé pour accueillir les visiteurs de la forêt © Nathalie Petrel / ONF

Des panneaux d'information et des tables de pique-nique, parfois abritées, sont installées sur plusieurs sites d'accueil, notamment sur les "ronds" (lire plus bas), en bordure des routes départementales. L'occasion de découvrir fontaines et arbres remarquables à proximité.

  • depuis Cérilly : rond du Pendu et rond Daubrée
  • depuis Ainay : rond de Buffévent, à côté de la futaie du même nom
  • depuis Lurcy-Lévis : rond de Jarsaud
  • depuis Urçay : rond du Chevreuil.


Le rond de la Cave est un lieu privilégié d'accueil des familles : facilement accessible, il propose un vaste espace pique-nique au cœur de la forêt. 

Les ronds

Ces carrefours, souvent disposés en étoile, ont été aménagés au cours du XIXe siècle. On en dénombre 59.

Ils offrent des espaces ouverts et lumineux. Ils ont souvent été plantés d'essences exotiques, surtout résineuses, à des fins ornementales. Repères visuels qui tranchent sur la chênaie environnante, ce sont des lieux de pause et de départ pour découvrir la forêt.

> Les étangs

L'étang de Saint-Bonnet
L'étang de Saint-Bonnet © Anne-Marie Granet / ONF
  • l'étang de Saint Bonnet (45 ha) : baignade surveillée en juillet-août, pêche, location de pédalos
  • l'étang de Pirot (78 ha) : créé entre 1842 et 1852, c'est le plus grand étang de Tronçais. Aménagé pour servir de réservoir au canal de Berry, il est maintenant dédié à la pêche, et à la baignade en été (surveillée en juillet et août). Accès par le rond des Ecossais, le rond des Pêcheurs, et à la plage par le rond du Bois Clair
  • l'étang de Tronçais (18 ha) : créé en 1789 par Nicolas Rambourg pour le besoin de ses forges, il est aujourd'hui réservé à la pêche. Une aire de jeux est aménagée sur la rive
  • sans oublier deux étangs privés de 12 ha : l'étang de Morat, et l'étang de Saloup, dont le nom rappelle la légende du Loup de Mazières.

La pêche

Elle est autorisée sur les étangs de Tronçais, de Saint-Bonnet et de Pirot.

Pour les modalités, renseignez-vous auprès de l'Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA) de Saint-Bonnet-Tronçais (pour les étangs de Saint-Bonnet et Tronçais) ou de Cérilly (pour l’étang de Pirot).

Pour en savoir plus

> Les fontaines

Des légendes sont parfois associées aux fontaines, comme  ici à la fontaine de Viljot
Des légendes sont parfois associées aux fontaines, comme ici à la fontaine de Viljot © Peter Breman / ONF

De nombreuses sources sourdent en divers endroits de la forêt. Une quarantaine sont aménagées, on les appelle alors "fonts" ou "fontaines".

Certaines sont empierrées, voire couvertes. En aval se trouve parfois un ancien lavoir, comme à la font des Porchers.

 

  • La plus facile d'accès est la fontaine de Viljot, au bord de la D978. Selon la légende, les jeunes filles venaient scruter l’eau de la source pour découvrir si elles seraient bientôt mariées.

 

  • Parmi les autres fontaines les plus visitées :
  • la font de Tronçais, près des anciennes forges
  • la font de la Goutte d’argent, à proximité du rond de Thiolais
  • la font de lait, près de la futaie de Buffévent.

 

Ressources