+ de critères

 

Une présence humaine de longue date

> Des traces de l'occupation gallo-romaine

Si les traces d'occupation préhistorique sont rares, la forêt compte en revanche de nombreux témoignages de l'époque gallo-romaine : des sanctuaires, des ateliers de tuiliers et métallurgistes, et six voies romaines constituent un riche patrimoine archéologique.

Autant de vestiges qui montrent que la forêt n'a pas toujours été le grand massif boisé que l'on connaît aujourd'hui.

> D'autres vestiges historiques

La forêt renferme d'autres sites historiques comme le Thureau de Châtelus qui correspond à un ancien camp fortifié, ou les nombreuses fontaines disséminées dans la forêt qui témoignent de l'activité à l'époque des charbonniers et sabotiers.

L’enclave de La Bouteille abrite la chapelle Saint-Mayeul, vestige du Prieuré de la Bouteille.

> Les forges de Tronçais

Cette cheminée témoigne de l'activité des anciennes forges
Cette cheminée témoigne de l'activité des anciennes forges © Anne-Marie Granet / ONF

Les cheminées encore visibles près de l'étang de Tronçais témoignent de l'autorisation, obtenue par Nicolas Rambourg en 1788 auprès du Conseil d'Etat, d'installer des forges au cœur de la forêt.

La première coulée de fonte a lieu en 1790. Les fers produits sont réputés au niveau national. L'activité a définitivement cessé en 1935.

> Le travail des mérandiers

Le chêne de Tronçais transmet ses qualités au vin
Le chêne de Tronçais transmet ses qualités au vin © Philippe Lacroix / ONF

Les mérandiers façonnent le bois de Tronçais, caractérisé par des accroissements fins et réguliers, pour la fabrication des fûts des plus grands vins de Bordeaux. Ce bois participe à la richesse aromatique de ces vins.

Ressources