+ de critères

 

Une forêt d'altitude peuplée de hêtres et de sapins

Au sud du massif du Vercors, la forêt domaniale de Lente s’étend sur un plateau calcaire au relief vallonné. Ancienne propriété de la Chartreuse du val Sainte-Marie, elle a été intégrée au domaine de l’Etat à la Révolution. Cette hêtraie sapinière d’altitude produit du bois essentiellement exploité pour les filières locales. Elle est aussi reconnue pour la qualité de ses paysages et la diversité de ses milieux naturels.

> La forêt dans son territoire

Vue de la forêt de Lente
© Alain Blumet / ONF

La forêt domaniale de Lente occupe un vaste plateau situé dans la partie drômoise du Parc naturel régional du Vercors, entre Bouvante et Vassieux-en-Vercors. Elle est délimitée au sud par les alpages d'Ambel et de Fond d'Urle, perchés au-dessus d'impressionnantes falaises qui laissent deviner l'épaisseur du socle calcaire.

Ce substrat géologique à l'origine d'un important réseau karstique, explique l'absence de ruisseau : seul le torrent du Brudour s'écoule sur quelques centaines de mètres avant de disparaître dans le sol. Ce massif joue néanmoins un rôle important pour l'alimentation en eau potable des communes périphériques.

La forêt abrite de nombreuses plantes rares et protégées comme l'Ail serpentin, l'Androsace velue et l'Alysson à feuilles en coin. Des espèces animales protégées y ont également élu domicile : le Faucon pèlerin, le Hibou grand-duc et le Pic épeiche fréquentent le site, comme plusieurs espèces de chauves-souris et d'amphibiens.

> Les forestiers en action

Bien que fortement vallonné, le relief n'est pas un obstacle à l'exploitation forestière. Les peuplements sont dominés par la hêtraie sapinière qui fournit bois de chauffage et bois d'œuvre. La quasi-totalité de la forêt domaniale de Lente est traitée en futaie irrégulière. Ce mode de gestion est particulièrement bien adapté à la hêtraie sapinière de montagne qui, avec ses essences mélangées, est source de biodiversité et de paysages variés. Le Sapin pectiné, essence objectif principale, alimente les scieries locales (charpente, caisserie, palettes...) alors que le Hêtre est essentiellement destiné à la filière bois énergie.

Les dégâts provoqués par le grand gibier sur les peuplements en cours de régénération imposent de réguler les populations de Cerf et de Chevreuil par des plans de chasse adaptés.

La richesse écologique justifie l'intégration d'une hêtraie subnaturelle dans le réseau Natura 2000 au nord et la création d'une réserve biologique intégrale dans le val Sainte-Marie. Ailleurs, les forestiers prennent en compte les enjeux écologiques et la préservation des paysages : limitation de la taille des coupes, gestion des lisières, respect des sols fragiles et des zones humides, maintien d'arbres morts... Des îlots de vieillissement, situés entre la réserve du val Sainte-Marie et la forêt départementale d'Ambel avec sa zone Natura 2000, forment un corridor écologique entre les deux espaces protégés.

La forêt est fréquentée en hiver comme en été. Les nombreux équipements touristiques - pistes de ski alpin et de fond, aires de pique-nique, sentiers de randonnée... - sont développés et entretenus en partenariat avec les collectivités locales.

> Les forestiers vous recommandent

Les amateurs de nature apprécient particulièrement la forêt domaniale de Lente pour ses ambiances forestières montagnardes offertes par la hêtraie sapinière. L'automne est la saison la plus spectaculaire, lorsque le vert sombre des résineux est éclairé par les nuances de jaune, d'orange et de brun des feuillus.

Le massif se parcourt en toutes saisons : l'hiver en raquettes, ski de fond ou traîneau à chiens ; l'été, de nombreuses randonnées sont possibles. Le GR 9 affleure la forêt au niveau du val Sainte-Marie, alors que le GR 95 la traverse du nord au sud. Il permet d'en découvrir les multiples facettes - sous-bois et clairières (les « pelouses ») -, jusqu'au magnifique plateau de Fond d'Urle en limite sud de la forêt.

Le sentier pédagogique des Sapins a été aménagé à proximité de la ferme de Lente, d'où il est possible de pousser jusqu'au Sapin bronzé qui tient son nom de la couleur que lui confère une abondance de lichens.

Le réseau de pistes forestières permet la pratique du VTT. Le massif est aussi fréquenté par les spéléologues et les grimpeurs.

Ici et là, les vestiges discrets mais encore visibles (murs de pierre, canaux...) rappellent que ces terres étaient autrefois le domaine de la Chartreuse du val Sainte-Marie. A l'est de la forêt, au col de la Chau, le Mémorial de la Résistance commémore les événements tragiques qui s'y sont déroulés lors de la Seconde Guerre mondiale.

  • Situation : département de la Drôme, sur les communes de Bouvante, Vassieux-en-Vercors et Omblèze
  • Altitude : de 483 m à 1600  m
  • Surface : 3.148 ha
  • Principales essences : Sapin pectiné (47%), Hêtre (42%), Érable sycomore (7%), Épicéa (4%)
  • Aménagement forestier : durée de 20 ans, de 2011 à 2030.
Ressources