+ de critères

 

Entretenir la forêt, produire du bois

La forêt domaniale d'Hourtin fait l'objet d'une exploitation régulière du bois à l'occasion des coupes.

Les coupes et travaux sont organisés par l'aménagement forestier

Un forestier en train de marteler
Le martelage consiste à marquer les arbres qui vont être coupés © Jean-Pierre Duval / ONF

L'aménagement forestier d'Hourtin prévoit le détail des coupes (localisation, nature...) par année. Les arbres à récolter sont choisis par les forestiers en fonction des objectifs assignés à chaque parcelle. Ils sont ensuite vendus pour approvisionner les entreprises de la filière bois.

Des exploitants forestiers se chargent des coupes en appliquant des règles précises imposées par l'ONF. Vous pourrez rencontrer en semaine les bûcherons au travail ou constater le week-end ou pendant vos vacances le résultat de leur intervention. Les chantiers sont signalés sur le terrain et la prudence s'impose à proximité.

L'aménagement prévoit aussi les travaux sylvicoles : après les coupes, les équipes d'ouvriers forestiers aident les semis et plants à lutter contre la concurrence des broussailles, favorisent le mélange entre espèces, élaguent ou dépressent les jeunes tiges... Ces travaux se succèdent pendant 20 ans environ.

Puis des coupes d'éclaircie ont lieu jusqu'à la mise en régénération de la parcelle, lorsque les pins seront arrivés à maturité. Selon la fertilité, la première éclaircie est réalisée entre 16 et 33 ans en forêt dunaire.

Le contexte littoral et la présence de la réserve sont pris en compte

A proximité du littoral et dans la réserve, la production de bois est subordonnée aux fonctions de protection, d’accueil du public et de conservation du patrimoine naturel.

Cela se traduit de la manière suivante :

  • dans les "zones de combat", la forêt, déformée par le vent chargé de sel et de sable, contient la dune. Aucune coupe n’est réalisée
  • dans les secteurs les plus fréquentés, les coupes sont de petites surfaces (environ 1 ha)
  • lorsque la forêt doit être renouvelée, une attention particulière est portée au paysage. On y pratique des coupes progressives, avec maintien d'îlots de peuplements adultes (appelés "sur-réserves"). C'est le cas des parcelles proches du lac et de la route départementale
  • la gestion est adaptée aux contraintes réglementaires spécifiques, par exemple en zone Natura 2000. Elle respecte notamment la charte Natura 2000 signée pour les sites concernés
  • enfin, les forestiers prennent en compte l’intérêt écologique des peuplements situés dans la réserve naturelle et aux abords du site touristique d'Hourtin plage. Comme souvent dans les forêts aux forts enjeux d’accueil et de biodiversité, les âges auxquels les arbres seront coupés ont été repoussés.
La lagune de Contaut
La lagune de Contaut fait partie des espaces naturels où la forêt n'est pas exploitée © ONF

Les utilisations du bois sont nombreuses

La forêt produit du bois de Pin maritime, mais aussi du bois de Chêne.

Les coupes de régénération permettent d'obtenir des sciages pour la production de parquet, lambris ou palettes, et de déroulage (contre-plaqué). Les coupes d'amélioration fournissent surtout du bois d'industrie.

Une réflexion est menée sur la valorisation durable du Chêne vert en tant que bois-énergie.

Ressources