+ de critères

 

L'histoire de la forêt d'Hourtin

La formation des dunes anciennes et du lac d'Hourtin

Entre l'an 500 et l'an 1000, le sable, poussé par les vents, a formé des dunes paraboliques (forme de "u" aux extrémités tournées vers le large). Les cordons dunaires ont bloqué les écoulements d’eau provenant du plateau landais et ont ainsi contribué à la naissance du lac d'Hourtin et de Lacanau plus au sud, ainsi que de marais. Le sol, enrichi en matière organique, mais aussi l'ensoleillement et la chaleur ont permis à la végétation de s'épanouir. Celle-ci a contribué à fixer naturellement ces dunes.

Le massif se situe entre l’océan Atlantique et ces lacs. Au niveau du cordon dunaire, on remarque la présence d’un "dôme piézométrique" ou "dune hydraulique". La faible granulométrie des sables dunaires permet une bonne rétention en eau par capillarité. La nappe forme alors une "parabole" sous les dunes provoquant des écoulements à la fois vers le lac mais également vers l’océan. Dans certaines dépressions d’arrière dune, cette nappe perchée peut affleurer en période de fortes pluies.

Pour en savoir plus

Les semis de pins maritimes au XIXe siècle

Poussé par les vents, le sable des dunes mobiles était entraîné vers l'intérieur des terres, envahissant parfois des villages entiers. Afin de freiner l'avancement des dunes mobiles, l'Homme les a fixés par semis de pins maritimes entre 1802 et 1867. Une technique qui fait suite aux rapports et essais de Nicolas Brémontier, s’appuyant sur de nombreux autres précurseurs. La forêt domaniale d'Hourtin est née !

Des cartes pour remonter le fil du temps

Les cartes de Cassini permettent de situer les premiers massifs forestiers. Grâce au travail des cartographes des XVIIe et XVIIIe siècles, le caractère autochtone du Pin maritime et du Chêne vert ne fait aucun doute.

Carte générale de la France de Cassini - Feuilles n° 103 et 135
Carte générale de la France de Cassini - Feuilles n° 103 et 135 © Cassini (source : cassini.ehess.fr)
Ressources