+ de critères

 

Des chênes de très grande qualité

La forêt domaniale de Bellême a pour ancêtre la « sylva pertica », grand massif boisé de l’époque gallo-romaine. Détenue par les comtes du Perche, la forêt de Bellême est rattachée au domaine royal au XIIIe siècle avant de devenir propriété de l’Etat pendant la Révolution.

> La forêt dans son territoire

Illustration

Située au sud-ouest du Parc naturel régional du Perche, la forêt se déploie sur un plateau entaillé de vallées, au nord de la ville de Bellême.

Elle est composée principalement de feuillus complétés par quelques résineux sur les versants sableux. Le climat doux et humide et les sols limoneux favorisent la production d'un chêne de qualité, caractérisé par son grain fin et sa coloration rosée.

La forêt abrite un réseau de milieux humides et compte plus de 50 mares. Ses ruisseaux constituent d'importants sites de reproduction de la Truite fario.

A l'automne, les champignons abondent dans les sous-bois. Les Mycologiades attirent chaque année de nombreux amateurs débutants ou spécialistes.

> Les forestiers en action

C'est une forêt aux enjeux multiples dont l'objectif principal est la production de bois d'œuvre (Chêne et Hêtre) de grande qualité. La majorité de la forêt est traitée en futaie régulière et son renouvellement se fait à partir des semences des arbres en place (c'est la "régénération naturelle").

La préservation de la biodiversité occupe une place importante dans la gestion : restauration de mares, préservation des ruisseaux et des zones humides associées...

Les forestiers veillent aussi au maintien de l'équilibre entre la faune et la forêt. Afin de limiter les dégâts causés aux régénérations, ils restent vigilants et suivent de près l'évolution des populations de chevreuils. 

> Les forestiers vous recommandent

Promenez-vous autour de l’étang de la Herse et profitez de son cadre légendaire et romantique. A proximité, la fontaine de la Herse déverse une eau aux vertus bienfaisantes...

Près du village de La Perrière, admirez le Chêne de l’École, certainement le plus prestigieux des arbres remarquables de la forêt de Bellême. Après trois siècles d’existence, il a atteint des dimensions impressionnantes : 40 m de hauteur et 4,3 m de circonférence.

En lisière de forêt, la petite ville de Bellême mérite aussi le détour. Solidement ancrée sur une colline, cette ancienne citadelle a conservé des vestiges médiévaux et d'élégantes demeures des XVIIe et XVIIIe siècles.

> Pour en savoir plus

  • Situation : département de l'Orne, sur les communes de Bellavilliers, Epperais, La Perrière, Le Gué de la Chaîne, Origny-le-Butin, Sérigny, Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, Saint-Ouen-de-la-Cour
  • Altitude : de 140 à 250 m
  • Surface : 2.403 ha
  • Principales essences : chêne (75%) ; hêtre (13%) ; autres feuillus (2%) ; pin sylvestre (4%), douglas (3%), autres résineux (3%) 
  • Aménagement forestier : durée de 20 ans, de 2008 à 2027