+ de critères

 

L'ONF, partenaire de la Collectivité Territoriale Corse

Avec la loi sur la Corse du 22 janvier 2002, les forêts domaniales sont devenues la propriété de la Collectivité Territoriales de Corse (CTC). Pour faire face aux enjeux de gestion de ces sites à forte valeur patrimoniale, la CTC a mis en place un système de délégation de service public. Zoom sur une gestion ambitieuse à la pointe de la décentralisation…

En 2002, les forêts domaniales échoient à la collectivité territoriale

En héritant de 55.000 ha de forêts domaniales (devenues forêts territoriales), la CTC s'est retrouvée confrontée aux problématiques de la gestion forestière. Développement local, patrimoine naturel, insertion sociale, prévention des risques, cadre de vie, tourisme... Autant d'enjeux qu'elle a dû s'approprier.

A la suite d'un appel d'offre, la CTC a confié « exclusivement à l'ONF, en la forme de délégation de service public par régie intéressée, la mise en valeur, la préservation et l'exploitation des forêts territoriales » (Article Ier du cahier des charges).

Une délégation de douze ans

La délégation de service public se distingue d'une prestation de service par le fait que le mandaté est directement intéressé à la réalisation des objectifs. L'Office perçoit ainsi une rémunération fixe et un intéressement à hauteur de 50% des recettes. Plus qu'une collaboration, c'est donc une véritable alliance qui unit la CTC et l'ONF.

Mise en place pour une période de douze ans, du 1er janvier 2004 (date à laquelle le transfert des forêts est devenu effectif) au 31 décembre 2015, cette délégation permet à l'ONF d'assurer la continuité avec la gestion passée.

Une politique forestière ambitieuse

L'Office est donc chargé de mettre en œuvre la politique forestière de la CTC. Une politique ambitieuse, votée par l'Assemblée de Corse, le 23 octobre 2006, et qui mobilise des moyens financiers trois fois plus important que par le passé.

Suite à une étude auprès des différents acteurs de la filière bois corse, plusieurs problématiques ont été identifiées - à savoir : optimiser la mobilisation des bois, développer la filière bois énergie, maintenir la biodiversité, renforcer la protection des forêts contre les incendies, et professionnaliser l'accueil du public.

Cinq axes majeurs

  1. La mobilisation des bois dépend surtout de l'amélioration du réseau de desserte des forêts productives. Dans son étude de 1999, l'ANPAR constatait en effet l'insuffisance des infrastructures. Ainsi, dans les forêts relevant du régime forestier, 39% du volume sur pied en futaie de pin laricio et 49% de celui de pin maritime n'étaient pas desservis.
  1. Pour développer la filière bois énergie, la CTC s'est fixée comme priorité la réduction des coûts de mobilisation et la mise en place de contrats d'approvisionnement. L'exploitation des petits bois est importante car elle crée des recettes, dynamise la sylviculture, et permet de lutter contre les risques d'incendie en réduisant la masse de matière combustible en forêt.
  1. Cette lutte contre les incendies constitue le plus grand défi de gestion des forêts corses. Chaque année plusieurs centaines d'hectares de maquis et de forêts partent en fumée. La structure des massifs s'en trouve modifiée car seules les espèces à forte capacité de régénération, comme le pin maritime, repoussent. Pour lutter contre ce fléau qui met en péril notre patrimoine écologique, des plans de Protection Rapprochée des Massifs Forestiers (P.R.M.F) ont été mis en place.
  1. Avec plus de 2500 espèces de plantes dont 11% d'endémiques, la Corse constitue une réserve de biodiversité d'une grande valeur. Pour préserver ce patrimoine, la CTC souhaite développer l'entretien des Réserves Biologiques, la lutte contre les espèces envahissantes et la coopération entre les différents acteurs de l'environnement.
  1. Quant au tourisme, il constitue l'un des principaux enjeux économique de la Corse. Or les forêts publiques jouent un rôle important dans l'attrait de l'île de beauté. C'est pourquoi la CTC a décidé de professionnaliser l'accueil et d'investir dans de nombreux équipements : parkings, zone de sécurité, DZ héliport, sanitaires...
Ressources