| 
More criterions

Les chauves-souris

Il est le plus septentrional des rhinolophes et se rencontre des îles Britaniques à l'Ukraine, jusqu'au Caucase.
En France, s'il est présent dans toutes les régions, sa répartition est à l'image des populations européennes. Au nord de son aire, l'espèce est en voie d'extinction. La population sudiste apparaît plus résistante.

  • Send to a friend
Le petit Rhinolophe et son fer à cheval caractéristique
© P. Favre Le petit Rhinolophe et son fer à cheval caractéristique
  1. Description

Nom latin : Rhinolophus hipposideros

Complètement enveloppée dans ses ailes au repos, cette espèce est la plus petite de tous les rhinolophes européens.

D'aspect gracile, les oreilles et la patagium sont gris-brun clair.
Le poil est gris clair à la base, le dos gris-brun, et le ventre plutôt gris-blanc.

La forme et le profil du nez sont caractéristiques de l'espèce (appendice supérieur de la selle bref et arrondi, l'inférieur étant plus long).

Risque de confusion : Aucun.

 

En vert, l'aire de répartition du Petit Rhinolophe
© ONF En vert, l'aire de répartition du Petit Rhinolophe
  1. Habitat

Espèce caractéristique des espaces mosaïqués, avec du bois et de la forêt, des parcs, des jardins, des champs cultivés et des prairies, et de l'eau en abondance.

On la trouve en plaine et au pied des zones de montagne, jusqu'à 2000 m dans les Alpes, le Petit Rhinolophe a besoin d'une grande diversité sur de petites superficies.

Les gîtes de reproduction sont proches des territoires de chasse (moins de 2 km), et se trouvent dans les greniers (dans le nord de son aire de répartition), dans les grottes et les galeries de mines plus vers le sud.

Cette espèce est très mal connue en hibernation, même si on la trouve généralement dans les grottes, les galeries de mines ou les caves.

 

  1. Comportement

Si les colonies sont très soudées en été, les animaux ont toujours besoin d'espace lorsqu'ils s'accrochent à découvert pendant l'hiver. L'hibernation se déroule de septembre/octobre à fin avril.

Espèce sédentaire, le Petit Rhinolophe fait rarement plus de 10 km pour aller vers les gîtes d'été.

Après une copulation rapide en automne, les colonies se rassemblent à partir d'avril, parfois associées au Grand Murin ou au Vespertilion à Oreilles échancrées.

Pouvant réunir jusqu'à 100 femelles, plus de la moitié des individus donne naissance à un jeune fin juin. Après une émancipation des petits début août, les colonies se dispersent.

 

  1. Régime alimentaire

Grâce à son vol habile et rapide, le Petit Rhinolophe peut chasser à faible hauteur, au milieu d'un feuillage très dense.

Il cherche tout particulièrement les diptères et les papillons, mais aussi les neuroptères et les trichoptères.

 

  1. Menaces et protection

Espèce favorisée par l'Homme lorsqu'il aménageait le paysage de manière jardinée et douce, l'abandon des pratiques rurales traditionnelles depuis les années 1960 explique son déclin quasi-irrémédiable dans certaines régions.

Elle fait l'objet d'une attention toute particulière au niveau européen.

 

Mesures du Petit Rhinolophe
© Laurent Tillon / ONF Mesures du Petit Rhinolophe

Back to top

Zope 3