+ de critères

Reptiles : les Coronelle lisse et Coronelle girondine

Protégées sur le territoire national.
La Coronelle lisse est inscrite à l'annexe IV de la Directive " Habitats " et à l'annexe II de la convention de Berne.
La Coronelle girondine est inscrite à l'annexe III de la convention de Berne.

Présentation

Signe caractéristique des serpents, la langue fourchue n'est pas dangereuse, c'est un capteur
Signe caractéristique des serpents, la langue fourchue n'est pas dangereuse, c'est un capteur © Yvan Orecchioni / ONF

  1. Nom scientifique

Coronella autriaca
Coronella girondica

  1. Taille

Les deux ont une taille variant de 15 à 85 cm.

  1. Aire de répartition

La Coronelle lisse se trouve au nord d'une ligne Royan - Digne, son homologue girondine vit au sud de cette même ligne, absentes de Corse.

  1. Biotope

Les Coronelles fréquentent les endroits broussailleux et sableux, les lisières de forêts et les haies mais également les forêts (pinèdes notamment).

Vie et mœurs


  1. Activité

La Coronnelle lisse est diurne, la girondine plutôt crépusculaire et nocturne.
Elles sont assez indolentes mais peuvent mordre quand on les manipule.

  1. Hivernage

D'octobre à avril.

  1. Nourriture

Espèces chassant, principalement à l'affût, sous une écorce ou une pierre plate.
Elles se nourrissent surtout de lézards, de petits serpents et de jeunes micromammifères.

  1. Reproduction

La Coronelle lisse est ovovivipare, la girondine est ovipare.

Comme tous les serpents, la Coronelle aime à se mettre en boucle pour préserver sa chaleur
Comme tous les serpents, la Coronelle aime à se mettre en boucle pour préserver sa chaleur © Yvan Orecchioni / ONF