+ de critères

Reptiles : le Lézard des murailles

Protégé sur le territoire national, inscrit à l'annexe IV de la Directive " habitats " et à l'annexe III de la convention de Berne.

Présentation

Le Lézard des murailles utilise la surface d'un arbre scolyté pour se chauffer
Le Lézard des murailles utilise la surface d'un arbre scolyté pour se chauffer © Lilian Micas / ONF
  1. Nom scientifique

Podarcis muralis

  1. Taille

Sa taille varie de 17 à 21 cm.

  1. Aire de répartition

Présent partout en France depuis le niveau de la mer jusqu'à 2000 m d'altitude en montagne (Alpes et Pyrénées), il est absent de Corse.

  1. Biotope

Il fréquente de multiples biotopes depuis les dunes littorales jusqu'au talus, rocailles, carrières et voies de chemins de fer.

Vie et mœurs


  1. Activité

Principalement diurne, il se chauffe souvent au soleil.

  1. Hivernage

Il hiverne d'octobre à mars mais dans l'ouest et le sud, les mâles restent actifs toute l'année.

  1. Nourriture

Si les arachnides sont les proies les plus fréquentes de ce lézard, il ne dédaigne pas les coléoptères, diptères et même les hyménoptères. On a même vu des lézards des murailles manger des baies d'if, de sureau et mûres !

  1. Longévité

Sa longévité est de 7 ans.

  1. Reproduction

La période d'accouplement s'étale de fin avril à début juillet. Il y a de 1 à 3 pontes de 2 à 12 œufs.
La durée d'incubation varie de 1 mois et demi à 2 mois.

Réchauffé par le soleil, le Lézard des murailles a une très grande souplesse pour escalader la rocaille
Réchauffé par le soleil, le Lézard des murailles a une très grande souplesse pour escalader la rocaille © Lilian Micas / ONF
Ressources