Bercé, Forêt d'Exception® : des chênes de renommée internationale

La démarche Bercé Forêt d’Exception® vise à préserver, valoriser et transmettre ce patrimoine forestier et sylvicole au moyen d’une gestion exemplaire, tout en renforçant ses liens avec le territoire environnant, par un accueil proche du public, dans un projet novateur, partagé et concerté. Découvrez les actions menées au profit de cette forêt domaniale emblématique de la Sarthe.

Valorisation du territoire et du patrimoine

Le massif de Bercé dispose d'atouts exceptionnels : de remarquables futaies de chêne sessile produisant un bois d’une qualité mondialement reconnue, des vallons pittoresques et des paysages structurés par un réseau de routes forestières qui se rejoignent dans des carrefours en étoile, un patrimoine naturel et culturel de grande valeur. Ces éléments, qui contribuent à l'intérêt scientifique, économique et social du territoire ont conduit à la candidature de Bercé au label Forêt d’Exception®.

L'Hermitière en forêt de Bercé - ©ONF

Située à une trentaine de kilomètres du Mans, dans le sud du département de la Sarthe, la forêt domaniale de Bercé repose sur un plateau faiblement vallonné d’une altitude moyenne de 150 mètres. Elle s’étend sur quelque 5.400 hectares, et vers le sud jusqu’en direction de la vallée du Loir. Les peuplements de chêne sessile en "futaies cathédrales" qui couvrent les deux tiers de sa surface comptent parmi les plus prestigieux d’Europe.

Un massif à la croisée des territoires

La forêt domaniale de Bercé s’étend sur 11 territoires communaux différents, répartis au sein de 4 Communautés de communes, 2 Pays, 5 Cantons entre lesquels l’intérêt que lui portent leurs habitants forme un trait d’union essentiel. La démarche Forêt d’Exception® tend à renforcer les liens entre tous les acteurs de ce territoire varié.

Au cœur de la forêt accessible par de nombreuses routes et pistes forestières, et ainsi reliée aux communes satellites, le village de Jupilles fait figure pour le visiteur de point de passage "naturel". En raison de sa situation centrale et de sa proximité au massif, Jupilles est historiquement la commune la plus fréquemment associée à la forêt de Bercé, d’ailleurs nommée "forêt de Jupilles" dans nombre de documents anciens...

Première vidéo estampillée Bercé Forêt d'Exception

©ONF Pays de la Loire

Un cœur de nature préservé

21 espèces de chauves-souris ont été recensés sur Bercé - ©M. Riccordel / ONF

Le grand espace forestier que constitue la forêt de Bercé forme un réservoir de biodiversité hébergeant des espèces plus ou moins strictement forestières car il entre en interaction, dans ses contours, avec le bocage environnant. Sa richesse est liée à la variété des milieux représentés. Ainsi, les chênaies-hêtraies au sous-étage de houx tantôt sillonnées de vallons étroits, abritent oiseaux et chauve-souris lors de leurs déplacements sous la canopée. Les jeunes peuplements alternent avec les plus âgés, marqués par les signes du temps : cavités, fentes, bois mort, qui hébergent un cortège varié d’espèces. Dans certains secteurs plus clairs, la forêt laisse entrer la lumière à la faveur de clairières de landes à bruyères.

À ce paysage s’ajoute une trame de milieux aquatiques : étangs, mares et sources donnant naissance à des ruisseaux ou à de timides suintements éphémères. La diversité des espèces animales (par exemple, 21 espèces de chauves-souris inventoriées sur 23 communes !) est en rapport avec une diversité de milieux essentielle à leur vie. D’autres espèces emblématiques des vieux arbres ou du bois mort tirent parti du réseau d’arbres très âgés conservés par les forestiers : insectes saproxylophages (se nourrissant de bois en décomposition), oiseaux cavernicoles.

Nature et sylviculture : les alliées du chêne de Bercé

Bercé a été choisi pour être le théatre du lancement de la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris - ©ONF

Bercé bénéficie, au même titre que l’ensemble de ses chênaies "sœurs" du Bassin ligérien (Tronçais, Cerisy), d’une longue tradition de gestion en futaie régulière.

La constance des décisions de gestion qui ont conduit les forestiers des siècles derniers à poursuivre en Bercé la gestion en futaies régulières détermine non seulement la qualité des bois produits, au service notamment de la tonnellerie, mais aussi le paysage actuel du massif : des futaies bicentenaires de plus de 40 mètres de hauteur côtoient des parcelles en régénération, riches de milliers de semis et porteuses des germes de l’avenir de Bercé.

La qualité du bois de merrain est déterminée par le terroir, l’origine génétique du chêne, son âge, la finesse de son grain, une sylviculture en futaie régulière très suivie. Le chêne de Bercé, qui réunit ces paramètres de façon optimale, est très recherché par les tonneliers.

La forêt et les hommes

Le mythe de la forêt des Carnutes, massif gigantesque, impénétrable et tant redouté des légions romaines semble aujourd’hui assez éloigné du réel : depuis toujours, la forêt de Bercé est le domaine des hommes. Par exemple, les recherches archéologiques mettent en évidence 45 sites de réduction du minerai de fer, dont l’exploitation remonte probablement à la Protohistoire et s’est prolongé jusqu’au XVe siècle ! Les actions labellisées Forêt d'Exception® visent à mettre également en valeur le patrimoine historique et archéologique.

Une multifonctionnalité affirmée

Les projets initiés dans le cadre Bercé Forêt d’Exception® s’inscrivent dans la gestion durable et l'équilibre entre les fonctions de la forêt : mettre en œuvre une gestion forestière exemplaire et innovante, améliorer l’accueil du public en tenant compte des nouvelles demandes de la société, valoriser les patrimoines naturel et culturel, renforcer les liens forêt - territoire, communiquer sur la vie de la forêt.

©Romain Perrot / ONF

Les orientations stratégiques du projet

La démarche Bercé Forêt d’Exception® s’articule autour des trois grandes orientations stratégiques suivantes :

Améliorer la notoriété de Bercé, promouvoir son identité et celle de son territoire en s'appuyant sur son patrimoine

  • Bercé, atout naturel de la Sarthe, joyau du département ;
  • une synergie de promotions (ONF, élus, professionnels, associations...) ;
  • l'accueil des publics et des usagers conforme aux nouvelles exigences sociétales autour de la forêt ;
  • une appropriation de la forêt par la population locale à favoriser.

Créer un laboratoire pour une gestion forestière intégrée exemplaire

  • un objectif d'inventaires ambitieux (faune, flore, petit patrimoine, archéologie...) ;
  • un terrain d'expérimentations de techniques innovantes pour une sylviculture, une production et une mobilisation des bois de qualité, respectueuses du terrain naturel, des richesses patrimoniales inventoriées et de la fragilité de certains milieux... ;
  • ... prenant en compte une probable augmentation de la demande sociale qui découlera des actions de promotion ainsi que les évolutions industrielles et sociétales récentes liées à l'utilisation du matériau bois.
Nouvelle signalétique en forêt domaniale de Bercé avec le soutien du CD72 - ©ONF

Inscrire un projet de développement économique local apte à installer un lien durable entre forêt, territoire et acteurs

  • en cohérence avec les schémas de développement déjà existants ;
  • en complémentarité des partenaires locaux et des initiatives locales ;
  • en relation étroite avec Carnuta, Maison de l'Homme et de la Forêt.
Carnuta a célébré ses 10 ans d'existence en 2020

Carnuta, maison de l'Homme et de la forêt est un lieu ludique et interactif situé dans le village de Jupilles, au cœur de la forêt de Bercé. Il est l'un des sites quatre sites emblématiques de la forêt domaniale de Bercé. Cet espace muséographique propose une découverte du monde forestier pour petits et grands.

Carnuta est un partenaire incontournable pour l’ONF en matière d’organisation d’un accueil "vivant" du public et de développement touristique en forêt de Bercé.