La Vallée de la Bruche fête le "Printemps de la forêt"

Dans la vallée de la Bruche, 183 animations pédagogiques viendront ponctuer le week-end festif des 21 et 22 mai 2022, autour des thèmes de la forêt et du bois, au cœur des enjeux de ce territoire du versant Est du massif vosgien.

La Vallée de la Bruche dans les Vosges, célèbre l’arrivée des beaux jours avec un événement inédit : le Printemps de la forêt ! Ce rendez-vous à ne pas manquer pour les amoureux de la forêt et du bois, aura lieu les 21 et 22 mai 2022. Visites, expositions, rencontres, animations… De nombreuses activités familiales jalonneront la vallée et seront proposées par la Communauté de communes de la Vallée de la Bruche, l'Office national des forêts (ONF) et leurs partenaires tout au long du week-end. De quoi permettre à tous les amateurs de nature de mieux comprendre les enjeux de la forêt et à tous les curieux de rencontrer les acteurs de la filière bois.

Dans une démarche écologique, la Communauté de communes de la Vallée de la Bruche encourage la mobilité douce pour accéder à l’événement. Un partenariat avec la SNCF et la Région Grand Est permettra aux visiteurs de bénéficier d’un pass journalier au tarif unique de 5 € pour circuler librement en TER.

Les festivités s’étendront le long de la ligne ferroviaire de Strasbourg (Bas-Rhin) – Saint-Dié-des-Vosges (Haut-Rhin) et de la piste cyclable qui relie ces deux villes.

L’ONF se mobilise afin d’enrichir le programme de ce week-end. 8 animations et stands seront proposés autour de sujets variés tels que le changement climatique, la biodiversité ou encore la découverte des métiers forestiers. L’occasion pour le grand public de se familiariser avec la forêt et ses enjeux environnementaux, sociétaux et économiques.

L’ONF, acteur incontournable de la Vallée de la Bruche

L’agence ONF de Schirmeck joue un rôle majeur dans la gestion de ce territoire très forestier. En effet, la forêt occupe 80% du territoire de la vallée et est majoritairement publique (à 78%).

L’ONF gère donc plus de 60% de ce territoire partagé entre forêts communales (63%) et domaniales (37%). Sollicités régulièrement pour leur connaissance fine du terrain, les techniciens forestiers s’investissent dans diverses problématiques locales.

Et aussi