Fontainebleau, Forêt d'Exception® : les acteurs et partenaires

L'ONF, gestionnaire des forêts domaniales de Fontainebleau, des Trois-Pignons et de La Commanderie, anime et participe aux différentes instances thématiques existantes sur le massif. L'enjeu de la démarche Fontainebleau, Forêt d'Exception® et de son comité de pilotage est de parvenir à faire converger l'ensemble des acteurs sur des principes partagés, concrétisés dans un programme d'actions cohérent.

Le comité de pilotage

Le comité de pilotage de Fontainebleau, Forêt d'Exception®, réunit les principaux partenaires locaux sous la présidence du maire de Fontainebleau (95% de la forêt domaniale de Fontainebleau sont sur le territoire de cette commune).

Siègent : l'Etat (préfecture de Seine-et-Marne), l'ONF, les collectivités locales et établissements publics de coopération intercommunale périphériques à la forêt, les représentants des organismes de tourisme, des associations d'usagers et de la protection de la nature.

Cette instance de pilotage et de décision s'appuie, pour l'instruction technique des projets, sur 4 comités techniques :

  • Le comité Accueil

Les représentants des usagers y sont particulièrement représentés (activités d'escalade, randonnée, cyclotourisme), aux côtés des représentants des structures de protection de l'environnement et du tourisme, services de l'Etat et des collectivités du territoire (villes d'Avron et Fontainebleau, communauté de communes et PNR du Gâtinais français).

Il gère les questions relatives aux conflits d'usages, à la stratégie de gestion de la fréquentation.

A lire aussi, en mai 2020, une nouvelle signalétique touristique a été mise en place pour mieux accueillir le public.

Un grimpeur au pied des blocs de grès de Fontainebleau - ©Sylvain Duffard / ONF

Le comité Erosion

Il traite des techniques d'aménagement contre l'érosion sur les secteurs fréquentés.

Il rassemble les divers représentants du monde sportif et principalement d'escalade, ainsi que les Amis de la forêt de Fontainebleau et le PNR du Gâtinais français.

A ce titre, l'ONF et le Comité de défense des sites et rochers d'escalade de Fontainebleau (Cosiroc) ont renouvelé leur partenariat en 2020, dans un document qui définit les modalités de gestion, de balisage et d'entretien des circuits d'escalade. Et de son côté, l'Association Respect Bleau prête main forte à l'ONF contre l'érosion en forêt, due à la très haute fréquentation du milieu.

  • Le comité des Réserves

Il s'intéresse à la biodiversité et à la gestion écologique, axé sur les réserves biologiques.

Il réunit les représentants de l'Etat (Driee), de la structure animatrice du site Natura 2000 et d'autres experts pour chaque taxon issus d'organismes de protection de l'environnement.

  • Le comité Communication

Il gère l'information sur la vie de la forêt, il promeut le label, la pédagogie, l'éducation à l'environnement...

Il regroupe les chargés de mission des différentes structures siégeant au comité de pilotage, avec au moins deux temps forts par an.

A l'automne, il prépare la publication du programme annuel sylvicole et cynégétique ainsi que des travaux écologiques. En fin d'hiver, il diffuse les informations sur les travaux touristiques, prévus et réalisés, et le calendrier des événements annuels liés à la forêt.

©Sylvain Duffard / ONF

Le nouveau schéma de concertation

La gouvernance actuelle se base sur :

  • 3 comités stratégiques qui se réunissent à l’occasion de réunions fédératrices. Cette démarche est facilitée par l’homogénéisation de leur composition. La Réserve de Biosphère apporte un conseil scientifique et stratégique à ces comités
  • 4 comités techniques thématiques couvrant les différents enjeux du territoire : comité Accueil et Erosion, comité Environnement, et comité Communication et promotion du territoire pour la démarche Fontainebleau, Forêt d’Exception®, complétés par le Conseil éducation et citoyenneté de la Réserve de Biosphère et du PNR du Gâtinais français pour la partie pédagogique.

Consultez les divers compte-rendus des comités de pilotage