Compiègne, Forêt d'Exception® : une ancienne forêt royale picarde forgée par l'homme

La forêt domaniale de Compiègne est un exemple typique d'un massif dessiné par l'action de l'homme et par l'histoire. Au cœur des forêts picardes, avec un fort potentiel de production, la forêt de Compiègne est aussi un réservoir de biodiversité.

Au cœur des forêts picardes, ce massif forestier riche en bois renommé, bénéficie d'une diversité d'essences feuillues. La forêt domaniale de Compiègne est occupée par de hautes futaies de hêtre et de chêne de grande valeur patrimoniale fournissant des produits de qualité pour la filière bois.

Réservoir de biodiversité de plus de 14 000 hectares, en connexion avec les massifs voisins de Laigue, de Retz..., la forêt abrite une faune et une flore diversifiées et remarquables, comprenant de nombreuses espèces menacées. Elle est incluse dans un périmètre Natura 2000 (zone de protection spéciale).

Enfin, la forêt de Compiègne offre un cadre de vie exceptionnel, et présente une offre récréative variée avec de nombreux sentiers de randonnée, pistes cyclables, aires d'accueil, activité équestre développée...

La forêt de Compiègne est le socle d'un patrimoine d'exception !

Compiègne photographiée par vous... (photos lauréates du concours organisé par l'ONF et les partenaires du projet Compiègne, Forêt d'Exception® en 2012)

Les grandes orientations de la démarche Forêt d'Exception®

Le massif de Compiègne présente un patrimoine socio-économique, écologique, paysager et historique riche, varié et réparti sur toute sa surface. Afin de garantir pour les générations futures la gestion durable et multifonctionnelle de ce massif forestier, la réflexion globale doit donner des perspectives à long terme, des orientations stratégiques qui assurent que les grands objectifs sont pris en compte.

Principales orientations stratégiques

  • assurer une gestion forestière et cynégétique performantes, conciliées avec la préservation du milieu naturel et l'accueil du public ;
  • améliorer l'accessibilité et la découverte de la forêt par des modes doux mais aussi s'ouvrir vers les autres massifs ;
  • instaurer et garantir un réseau d'habitats naturels optimisant la biodiversité ;
  • approfondir les connaissances sur les richesses du patrimoine culturel et vivant sur l'ensemble du massif pour leur prise en compte dans la gestion et la promotion du territoire ;
  • renforcer l'image du territoire autour de la réussite d'une gestion forestière durable effective, de sa richesse et de son dynamisme au travers d'offres récréatives et touristiques structurées, largement promues.