A la découverte

Situé sur les hautes terrasses de la plaine de Saône, entre la célèbre Côte Bourguignonne à l’ouest et les contreforts du Jura à l’est,  ce massif forestier de 6000 ha est surtout connu pour ses magnifiques chênes et le lien étroit qu’il entretient avec l'Abbaye de Cîteaux.

Partez à la découverte de ce massif emblématique...

Un peu d'histoire...
En 1098, 22 moines de l’abbaye bénédictine de Molesme sont venus fonder un monastère sur les terres du Vicomte Renaud de Beaune. Les moines ont défriché une petite surface pour leurs besoins et leur sage gestion a finalement abouti à un traitement des bois en taillis (pour le feu) à proximité du monastère et en haute futaie (bois d’œuvre) dans les cantons plus éloignés. Ces lieux marécageux étaient le pays des cistels (roseaux) d’où le nom de Cîteaux. A la révolution, deux propriétés royales et deux domaines de l’abbaye de Cîteaux ont été regroupés pour former l’actuelle forêt domaniale.

Ce que vous allez adorer dans cette forêt !

Pas de sentiers balisés, une découverte à l’état pur de la forêt de Cîteaux : vous emprunterez des routes forestières empierrées qui vous feront traverser par endroits des ruisseaux sur des ponts et aqueducs dont certains sont en pierre, vos pas vous guideront vers le monument et « le charme des fusillés » datant de la dernière guerre et de 2 chênes remarquables ; enfin,  en traversant les parcelles forestières vous découvrirez une stèle à la mémoire d’un bûcheron décédé en 1987, les vestiges d’une maison forestière nommée « la maison brûlée » détruite en 1938 et d'une nécropole gallo-romaine au centre de la parcelle 278…

Le secret que cette forêt va vous révéler !

Ouvrez vos yeux et laissez-vous porter par les bruits de la forêt : les chants d’oiseaux, l’aboiement du chevreuil qui a été dérangé, la vision furtive d’un cerf ou d’une biche et parfois le silence ! On s’arrête et on apprécie juste le fait d’être là, tout simplement et on en ressort reposé !

La quantité de mares forestières, de ruisseaux nous émerveillent en imaginant la vie foisonnante pouvant s’y trouver : batraciens, insectes et oiseaux d’eau !

Longeant les lignes de parcelles et contournant parfois des ornières, quelle surprise de découvrir parfois le sonneur à ventre jaune à la surface de l’eau pattes étendues se croyant invisible et qui est devenu au fil du temps l’emblème de Cîteaux !

N’oublions pas la richesse des réserves biologiques mariant richesse faunistique et scientifique…

Une forêt gérée…

Comme toutes les forêts publiques, la forêt de Cîteaux bénéficie d’une gestion multifonctionnelle et remplit des fonctions environnementales (Site Natura 2000), sociales et économiques (forêt de production de chênes). Elle présente une spécificité : son réseau hydrologique important (ruisseaux avec ravins ou talwegs à écoulements intermittents, creusés par les eaux pluviales et alimentant pour la plupart des étangs situés en périphérie du massif !) Spécificité qui doit être prise en compte dans la gestion de cette forêt !

La forêt de Cîteaux produit des chênes de qualité dont le chêne sessile en majorité (environ 30 ha en peuplement classé) et le chêne pédonculé. Le chêne est une essence noble par excellence et est utilisé surtout pour la tonnellerie (fabrication de tonneaux : merrains). Il participe à la qualité des vins de grands crus de Bourgogne et d’ailleurs… Cette essence est également utilisée en ébénisterie, menuiserie ou charpente.

Un dernier conseil pratique pour la route ?

La forêt étant un espace protégé, il est nécessaire de respecter la réglementation propre à ce site pour préserver l’environnement. La majorité des routes forestières sont interdites à la circulation. Les véhicules doivent être stationnés avant les barrières ce qui implique que les balades sur ce site se font à pied et parfois sur de longues distances donc équipez- vous de bonnes chaussures et renseignez-vous sur l’emplacement des 2 panneaux d’informations de la forêt ! Les balades peuvent se faire à vélo en empruntant les routes forestières …

En été, du fait d’un réseau important de ruisseaux, fossés et mares forestières : attention aux moustiques !

Situation

Localisation
Côte-d'Or (21)

Actualités

Nous n’avons pas trouvé d’actualités récentes.

Document de gestion durable
Le document de gestion durable conduit l'action des forestiers. En forêt domaniale, on l'appelle 'aménagement' ; il est élaboré après une étude de terrain adaptée aux enjeux de la forêt, il expose l'état des lieux, définit les objectifs à long terme et établit un programme d'actions correspondant.