A la découverte

La forêt domaniale de Dourdan marque la limite nord-est du plateau de la Beauce. Elle est traversée par la vallée de l’Orge qui sépare le massif de Saint-Arnoult, au nord, de celui de l’Ouye, au sud, au relief plus accidenté.
Le sous-sol calcaire est recouvert d’argiles, de sables et de limons qui ont produit des sols acides favorables aux chênes. Les chênes de ce massif sont reconnus comme des arbres de grande qualité, au patrimoine génétique très robuste. Ainsi, leurs glands sont régulièrement récoltés pour participer au renouvellement des forêts partout en France.
La forêt abrite de nombreux rapaces tels que la Hulotte, la Chouette chevêche et l’Épervier d’Europe. Plusieurs mares présentent des conditions idéales pour les amphibiens et les plantes spécifiques des milieux humides, comme la Laîche blanche. On y trouve aussi une population importante de chevreuils, sangliers et cerfs, que la chasse permet de réguler afin de limiter les dégâts sur les jeunes pousses des arbres.
Les coteaux de la forêt forment un arrière-plan paysager très présent depuis Dourdan et les axes routiers qui sillonnent les plaines agricoles périphériques. Les riverains apprécient le massif mais la fréquentation reste modérée.

Situation

Localisation
Essonne (91)
Document de gestion durable
Le document de gestion durable conduit l'action des forestiers. En forêt domaniale, on l'appelle 'aménagement' ; il est élaboré après une étude de terrain adaptée aux enjeux de la forêt, il expose l'état des lieux, définit les objectifs à long terme et établit un programme d'actions correspondant.

Calendrier de chasse

Saison 2022-2023

Jours chassés en forêt domaniale de Dourdan

La chasse est un acte de gestion durable des forêts.
Elle permet de tendre vers un équilibre de la faune et de la flore afin d'assurer le renouvellement des forêts pour les générations futures.