J-24 avant la seconde édition de la Forêt Monumentale en forêt domaniale de Roumare

À quelques semaines de l’inauguration de la deuxième édition de la Forêt Monumentale, les travaux d’aménagement de la forêt, pour accueillir le circuit et les œuvres, réalisés par l’Office national des forêts, touchent à leur fin. La dernière phase, comprenant l’installation du mobilier d’accueil du public en forêt et l’accueil des œuvres des artistes, se déroulera pendant ce dernier mois.
Ouverture au public le samedi 29 juin !

Recommandation : Chien tenu en laisse / préservation de la faune

Dans les bois et forêts, il est interdit de promener des chiens non tenus en laisse en dehors des allées forestières pendant la période du 15 avril au 30 juin.

Des travaux indispensables pour accueillir la Forêt Monumentale

Le parcours de la Forêt Monumentale, ludique, artistique et parfois même interactif, permet de découvrir des œuvres locales et internationales au cœur de la forêt. Le circuit de 4 kilomètres, accessible à tous, est aménagé pour l’occasion.

Les premières interventions de l’ONF ont débuté à l'automne dernier. En octobre, des mesures de sécurisation des arbres situés sur le circuit ont été mises en œuvre, suivies en décembre par la rénovation de quelques chemins. Seuls les sentiers les plus dégradés ont été restaurés afin de garantir une circulation fluide pour le public en toutes circonstances, tout en conservant certains chemins dans leur état naturel pour préserver le paysage forestier.

« L’ONF accompagne la Métropole sur chacune des étapes de ce projet : définition du parcours, des sites d’installation des œuvres, membre du jury, responsable des travaux de sécurisation du site, etc. »

Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Métropole Rouen Normandie

En mai, des travaux de sécurisation ont également été réalisés par l’ONF sur les sites destinés à accueillir les œuvres. Des élagages et quelques abattages ont été effectués sur les arbres présentant un danger pour le public, afin d’assurer la sécurité des visiteurs.

À partir de juin, auront lieu les derniers aménagements :

  • débroussaillage aux abords des sites d’exposition par les ouvriers forestiers de l’ONF,
  • installation du mobilier, dont une partie (mobilier signalétique et directionnel) est issue de la première édition de la Forêt Monumentale en forêt domaniale Verte, dans une optique de zéro déchet. Les bancs et tables-bancs ont quant à eux été fabriqués tout spécialement pour cette édition par l’atelier bois ONF Vegetis.

Les artistes à l’œuvre en juin

Depuis le 3 juin, les artistes ont commencé à installer leurs œuvres, notamment « Le Monde dans un gland » de Linfeng Zhou et la « Cathédrale de Vert » d’Olivier Thomas.

Ce sera aussi le début de l’installation de « Seesaw », la balançoire collective géante de l’artiste tchèque Jan Tyrpekl, pour laquelle l’ONF a fourni le bois nécessaire à sa réalisation. Dans un souci crucial de durabilité et de sobriété, le bois utilisé dans cette œuvre provient directement des ressources locales et les troncs ont été travaillés à la main, évitant ainsi les émissions provenant de la production ou de l’importation de matériaux. Les déchets générés après la biennale seront ainsi minimes.

Un projet insolite et ambitieux

La Forêt Monumentale est un projet piloté par la Métropole Rouen Normandie en collaboration avec l’ONF, sur la commune de Canteleu. Elle propose un parcours d’œuvres monumentales à découvrir en autonomie sur 4 kilomètres en forêt domaniale de Roumare, de juin 2024 à juin 2026. Au total, 13 œuvres d’artistes locaux et internationaux prendront place tout le long de ce parcours, permettant d’aborder la forêt autrement en favorisant la mise en scène de la nature.

Rendez-vous le 29 juin pour un après-midi inaugural autour de cette forêt monumentale !

Les partenaires de ce projet :