| 
More criterions

Forêt d'Exception®

Dans son projet d’établissement 2007-2011, l’ONF s’est engagé, en réponse aux demandes sociales, économiques et environnementales, à affirmer une politique de développement durable en forêts domaniales et à créer un réseau de sites démonstratifs et exemplaires.

  • Send to a friend

Cette démarche de développement local associe étroitement les élus et les acteurs locaux. Elle a débouché sur un label de reconnaissance : Forêt d'Exception®. Ce programme est piloté par un Comité national d'orientation qui associe les ministères de tutelle et des personnalités qualifiées.

Il est prévu qu'une quinzaine de forêts domaniales soient labellisées au terme de l'application du nouveau contrat d'objectifs et de performance 2012-2016 passé entre l'ONF, ses ministères de tutelle et la Fédération nationale des communes forestières.

Un réseau national de forêts domaniales exemplaires

La reconnaissance et la montée en puissance des fonctions environnementales et sociales de la forêt, constatées ces dernières décennies, se conjuguent avec la fonction de production de bois de qualité.

Les critères de gestion doivent être élargis au niveau des territoires dans lesquels s'insèrent les massifs forestiers. Concilier les objectifs de développement et de compétitivité de la filière bois, de préservation et de renforcement de la protection de tous les patrimoines, ceux des écosystèmes naturels et forestiers comme ceux de l'histoire et de l'archéologie, conduit à associer toutes les parties concernées par ces différents volets de la gestion durable des forêts.

Les forêts domaniales, souvent d'anciennes forêts royales, sont le fruit de l'histoire et ont été forgées par l'action de l'homme. Elles ont préfiguré, par leur gestion multifonctionnelle conciliant économie, écologie et société, la "gestion durable" devenue référence pour l'exploitation des ressources naturelles depuis la fin des années 1990. Elles comprennent aujourd'hui plusieurs massifs forestiers emblématiques, souvent de renom international, qui sont le symbole de la richesse historique, culturelle et environnementale du patrimoine forestier.

L'ONF, gestionnaire de ces massifs, y mène une politique de mise en valeur ambitieuse, à la hauteur de leur renom, concrétisée par l'attribution d'un signe de reconnaissance spécifique : le label Forêt d'Exception®.

La politique Forêt d'Exception a pour objectif central de constituer un réseau de référence en matière de gestion durable du patrimoine forestier, et de faire de ces forêts labellisées des leviers du développement économique local, en assurant une mise en valeur conjointe de sites forestiers emblématiques avec leurs territoires environnants.

Une charte nationale explique les fondements de cette politique que l'ONF entend mener en liaison étroite avec les collectivités territoriales.

 

Un patrimoine exceptionnel et représentatif de la diversité des forêts domaniales

La carte des Forêts d'Exception
Depuis 2008, 18 forêts, choisies parmi les forêts domaniales gérées par l'ONF sur l'ensemble du territoire, sont officiellement engagées dans la démarche Forêt d'Exception

Les critères de sélection des forêts

Les forêts sélectionnées sont représentatives du caractère d'exception selon les critères suivants :

  • elles doivent reposer sur un socle patrimonial témoignant du rapport marqué et continu de l'homme et la forêt au fil des siècles, qu'il soit naturel ou historique
  • les forêts bénéficient d'une multifonctionnalité affirmée, répondant aux diverses fonctions de la forêt - économie, environnement et société
  • la présence d'une dynamique locale forte se révèle, avec la capacité de la forêt à participer à la réflexion d'aménagement durable du territoire auquel elle appartient
  • il existe une volonté d'innovation et de progrès technique dans le domaine de l'aménagement des sites naturels.

La sélection de ces forêts a veillé à retenir des forêts représentatives des différents territoires métropolitains : littoral, montagnard ou méditerranéen, en situation périurbaine ou rurale. Les territoires ultramarins seront également représentés à terme.

Le label Forêt d'Exception n'a pas vocation à imposer de nouveaux statuts de protection supplémentaires. Il est en cela comparable à la démarche d'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco.

Back to top

Zope 3