Eau et climat : une signature très attendue

Le vendredi 24 juin 2022, le contrat de territoire "eau et climat" de l’Ailette et de l’Ardon a été signé. Il vise à mobiliser les acteurs du bassin versant à enjeux et à répondre au défi de demain qui est : l’adaptation au changement climatique.

La préservation des ressources en eau est une nécessité ! Le programme "eau et climat" 2019-2024 porté par l’agence de l’eau Seine-Normandie a pour principal but d’accélérer, sur un territoire à enjeux environnemental, la mobilisation des maîtres d’ouvrage autour d’actions prioritaires qui sont la préservation des ressources en eau mais également de la biodiversité.

Trois enjeux majeurs rentrent en compte pour s’adapter au changement et réchauffement climatique :

  • Gestion à la source des eaux pluviales et adaptation de la gestion des eaux usées,
  • Préservation de la ressource et protection pérenne des captages,
  • Protection des milieux aquatiques et humides.

Un diagnostique complet pour la préservation du bassin versant

Cela se traduit par un diagnostic complet, effectué sur le territoire de l’Ailette et de l’Ardon afin d’évaluer les actions à mettre en œuvre pour la préservation de ce bassin versant. Il en résulte une pollution avérée, une rupture de la continuité écologique, une plantation d’une ripisylve non adaptée et la nécessité de recalibrer les cours d’eau.

Pour contrer ces effets négatifs, quatre actions ont été contractualisées pour adapter le territoire aux perturbations climatiques, préserver la ressource en eau et la biodiversité. Celles-ci portent sur :

  •  La restauration de la continuité écologique ;
  •  La restauration des habitats et de l’hydromorphologie ;
  •  La préservation et la restauration des zones humides ;
  •  La sensibilisation sur les thématiques de l’eau, la biodiversité et le climat.

Ce programme d’actions signé le 24 juin, couvre la période 2022-2025.

Tous engagés pour la biodiversité

Ce contrat uni de manière collective plusieurs entités qui réaliserons ensemble des animations : le Syndicat de Bassin Versant de l'Ardon et de l'Ailette, le Conservatoire des Espaces Naturels des Hauts-de-France, la Fédération de l'Aisne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, la communauté de commune de Picardie des Châteaux et l'Office national des forêts

L'Office national des forêts, en restaurant les mares situées en forêt domaniale de Coucy-Basse, contribuera à la préservation et l'équilibre de la flore aquatique, des libellules et des amphibiens (dont le triton crêté).

Et aussi :