Le brame du cerf : des règles de prudence s’imposent

Alors que l'automne pointe le bout de son nez, un cri profond résonne en forêt. La saison des amours des grands cervidés débute. Des précautions particulières s'imposent à la fois pour profiter de ce moment surprenant mais surtout assurer la quiétude des animaux.

De septembre à mi-octobre, le brame du cerf annonce la saison des amours. Le cerf signale sa présence aux femelles en émettant des cris rauques. Ces braillements servent à dissuader les éventuels concurrents qui s’aventurent sur son territoire et dans sa harde de biches. Ces rugissements sonores s’accompagnent généralement de bruits assourdissants de bois qui se cognent. Les cervidés s’affrontent lorsque d’autres mâles étrangers à leur groupe essaient d’approcher les femelles.

Pendant cette période, la forêt n’est pas un "parc animalier" où chacun s’y promène sans aucune précaution. Réceptifs aux odeurs, bruits et déplacements, le moindre dérangement perturbe le comportement, voire la reproduction des animaux. Il faut plusieurs heures pour que le cérémonial s’installe, mais une présence humaine et un simple effluve suffisent pour le rompre.

Un cerf en pein brame - ©Jean de Falandre / CRPF

Quelques grandes forêts domaniales présentent des sites de brame appréciés par les amateurs, curieux ou photographes. Chaque année, de plus en plus de personnes s’y rendent venant assister à ce cérémonial particulier. Cet afflux de visiteurs n’est malheureusement pas sans conséquences : déplacements inhabituels des cerfs, absence de brame en journée.

C’est pourquoi, pendant une observation, la plus grande discrétion et le respect de la faune sauvage doivent être de mise. Il n'est pas nécessaire de se rendre au cœur des forêts. À leurs abords, les appels des cerfs se perçoivent aisement. Vous pourrez ainsi en profiter tout en préservant la tranquillité des animaux à une période importante de leur vie !

Réussir son observation du brame

En forêt à cette période pour écouter le brame, l’Office national des forêts (ONF) invite le public à respecter quelques règles :

  • Ne nous écartons pas des chemins forestiers autorisés, pour ne pas troubler le déroulement du brame ; 
  • Restons éloignés des places de brame pour la quiétude des animaux ;
  • Soyons le plus discret possible pour ne pas inquiéter les animaux ;
  • Ne recherchons pas le contact avec les animaux. En cette période les cerfs peuvent se montrer agressifs, contentons nous de les écouter ;
  • N’emmenons pas de chiens, même tenus en laisse ;
  • N’utilisons pas de sources lumineuses pour observer. L’usage de lampes torches, de phares de voitures ou encore de flashes d’appareils photos est interdit ;
  • Évitons de porter des vêtements de couleur claire et faisant du bruit : veste imperméable, ciré, etc.

Et aussi :