L'ONF partenaire d'une expérimentation innovante sur la fréquentation de deux sites plan plage

Les communes de Lacanau, du Porge et de Lège Cap Ferret se sont engagées dans une étude prospective du GIP Littoral visant à définir une "stratégie d'accueil sur les plages soumises à pression métropolitaine". Situés en forêts domaniales, ces sites bénéficient pour la première fois d'un dispositif d'informations en temps réel sur le taux de remplissage des parkings !

Comment concilier capacité d'accueil et fréquentation ? Pour répondre à cette question, depuis 2020, les 3 communes de Lacanau, du Porge et de Lège Cap Ferret s'engagent. Dans le cadre d'un groupement de commande coordonné par le GIP Littoral, elles ont réalisé une étude prospective visant à définir une "stratégie d'accueil sur les plages soumises à pression métropolitaine".

Ces 3 communes sont aujourd’hui toutes mobilisées, à des états d’avancement différents, dans ces démarches de réaménagement durable de leurs plages. Ces dernières ont permis d'apporter des réponses opérationnelles sur les plans de l'accueil, de la préservation des sites, de la gestion environnementale ou encore d'une meilleure prise en compte des activités qui se déploient sur leurs sites. Mais ces programmes n'ont pas permis de traiter de manière suffisante les questions d'accessibilité et notamment le lien avec le bassin émetteur de la Métropole.

©ONF / DR.

Aujourd'hui, sur certains de ces secteurs, et à certains moments de l'année, les niveaux de fréquentation interrogent la capacité d'accueil des espaces naturels et la capacité des collectivités locales à poursuivre un accueil de qualité.

L'objectif de la mission en cours est donc d'une part de déterminer de grands principes d'intervention sur ces sites et d'autre part de se doter d'une feuille de route opérationnelle, en portant de larges temps de concertation avec les usagers et les acteurs locaux. Ces derniers ont pu être réalisés au printemps 2021.

Une feuille de route autour de 4 grands axes :

  1. Se doter d’une capacité de mesure de flux pour informer et piloter ;
  2. Répondre aux pressions et accompagner les évolutions par la construction partenariale des alternatives en matière d’offre ;
  3. Planifier les nouvelles offres de mobilités pour faciliter et fluidifier l’accès et préserver l’environnement ;
  4. Anticiper les besoins en matière de nouvelle offre de plage en portant et en incarnant une image nouvelle des plages.

Une expérimentation unique en son genre

Sur le 1er axe, les 3 communes ont souhaité poursuivre leur partenariat et ont retenu, toujours dans le cadre de groupement de commande avec le GIP Littoral, la société Alyce. Celle-ci a été chargée d’équiper les sites du Grand Crohot à Lège-Cap-Ferret et du Gressier au Porge d’un dispositif permettant de donner une information sur le taux de remplissage des parkings.

À Lacanau, des dispositifs d’analyse de la fréquentation ont également été installés sur plusieurs axes routiers stratégiques, afin de mieux comprendre comment les flux se répartissent au sein de la commune. Sur les 3 autres axes de travail identifiés, la mission prospective est en cours de finalisation et doit aboutir à des pistes de travail partenariales pour la fin de l’année 2021. Découvrez ci-dessous un exemple de ce dispositif !

Et aussi :