Découvrez le label “Transformation Union Européenne” chêne

Ce label réglemente les exportations de bois de chêne hors de l'Europe. Parmi ses objectifs : sécuriser l’approvisionnement des scieries françaises et européennes. Voici quelques explications des équipes de l'Office national des forêts (ONF).

Le marché du chêne se porte mieux aujourd’hui grâce à une forte demande émanant des pays émergeants. Les grumes sont plébiscitées, exportées, puis transformées en produits à valeur ajoutée dans des pays dont les règles sociales, environnementales et économiques ne permettent pas aux pays industrialisés d’entrer en compétition. Afin de réguler l’exportation des grumes de chênes et de favoriser la conservation d’un patrimoine et d’une filière sur nos territoires français et européens, le label transformation Union Européenne a été mis en place.

L’ONF, les professionnels français et le gouvernement veulent renforcer la traçabilité des bois de chêne, de la vente à la première transformation, grâce au Label UE, qui garantit au propriétaire le choix de favoriser les entreprises locales dans le respect des règles de la libre concurrence : une démarche volontaire et solidaire.

Grumes de bois d'Île-de-France en attente de sciage dans une scierie normande. - ©YN / ONF

La France représente le premier producteur de chêne en Europe avec 16 millions d’hectares de forêt. Entre 25 à 30% du bois de chêne est exporté sans transformation à l’étranger alors que les scieries françaises fonctionnent à 60% de leur capacité. Afin de stopper les fermetures de scieries, 550 aujourd'hui contre plus de 900 en 2005 et favoriser cette filière, plusieurs axes sont déterminés :

  • contrôler et freiner les exportations hors UE ;
  • favoriser la modernisation et la compétitivité des scieries UE  par un approvisionnement fiable, privilégié et régulier, en grumes de chênes ;
  • réguler les acteurs de cette relation commerciale par le label "transformation Union Européenne".

Export : des produits bois à valeur ajoutée par une transformation locale ou européenne

Les acheteurs qui souhaitent participer aux ventes publiques de chêne organisées par l’ONF doivent adhérer au label "Transformation UE".

Les lots de chêne de bois sur pied, grumes, billons et surbilles composés à plus de 50% de chêne de qualité sciage en vente par l’ONF, doivent être, conformément au label, transformés une permière fois sur le territoire de l’Union Europénne. Pour accéder à ces ventes, les entreprises devront s’engager sur le respect du cahier des charges de l’acheteur "UE".

Visite d'un scierie qui transforme tous ses produits en France - ©YN / ONF

L’ONF, principal vendeur, s’engage de son côté à privilégier les acheteurs labellisés. Les adhérents au Label UE ne pourront revendre les bois ronds de chêne qu’aux entreprises elles-mêmes adhérentes ou inscrites sur la liste complémentaire des "acheteurs-transformateurs".

En forêt privée, cette règle ne peut être imposée, mais les vendeurs ont la possibilité de s’intégrer de manière volontaire dans la démarche solidaire de filière en exigeant sur certains lots des acheteurs UE.