Forêt domaniale de Verrières : une oasis verte au cœur de la région parisienne

Îlot de verdure en Île-de-France, la forêt domaniale de Verrières saura vous séduire. Diversité de paysages, de faune et de flore sauvages, elle est le péché mignon de nombreux citadins dans l'Essonne. Vous aussi, partez à sa découverte à pieds, à vélo ou à cheval, et profitez d'un pur moment de détente.

Au cœur de l’Île de France, entourée de Chatenay-Malabry, Massy et Bièvres, plongez dans la forêt domaniale de Verrières. Quittez la départementale et engouffrez-vous sur les petites routes forestières. Déviez de votre chemin habituel et abordez les allées boisées. Pas à pas, l’écho de la route s’estompe et le chant des oiseaux s’accorde aux murmures du vent dans les arbres.

Prenez un bol d’air frais. Située à 10 km au sud-ouest de Paris, elle s’étend sur un plateau au-dessus de la vallée de Bièvre, à cheval sur les départements de l’Essonne et des Hauts-de-Seine.

Découvrez la forêt de Verrières avec Gérald Sivry, forestier à l'ONF

©Manon Genin / ONF

Au cours de votre promenade, arpentez ces chemins bordant les parcelles forestières. Ici, au cœur du bois se joue un juste équilibre entre production de bois, préservation de la biodiversité et accueil du public. C’est ce que les forestiers appellent la multifonctionnalité de la forêt et c’est dans cet espace géré que vous vous baladez.

La forêt de Verrières est très appréciée par le public, car elle est au cœur de la ville. Les visiteurs aiment cet espace de nature et ses paysages assez variés.

Gérald Sivry, technicien forestier territorial en forêt de Verrières à l'ONF.

Sur votre chemin, vous découvrirez peut-être un espace à l’allure plus sombre… N’y entrez pas ! Vous vous trouvez à l’entrée d’une réserve biologique intégrale. Véritable espace de libre expression de la nature, cette réserve s’étend sur 42 hectares. Dédiée à la préservation des paysages et de la biodiversité, elle permet aux forestiers de comparer un peuplement en libre évolution et un espace géré par la main de l’Homme. La conservation des arbres remarquables, de vieux peuplements et la réhabilitation de marres sont au cœur de l’action des forestiers.

La forêt de Verrières en images...

Une forêt prisée des rois de France

Ancienne propriété ecclésiastique, la forêt domaniale de Verrières était très appréciée par Henri IV et Louis XIII. Rattachée à la couronne de France en 1682, elle est aujourd’hui la propriété de l’Etat. Au fil des années, elle fut aménagée pour accueillir les plaisirs des rois, notamment pour la chasse à courre. Du carrefour de l’Obélisque s’étendent en étoiles plusieurs chemins forestiers. Rabattus aux environs, les bêtes traversaient les chemins et étaient ainsi visibles du centre du carrefour.

Une forêt aux multiples visages

De la terre au sable, vous passerez d’un décor forestier à un autre. Dans cette multitude de paysages, la forêt de Verrières couve une faune sauvage diversifiée. Elle accueille notamment des chauves-souris (noctule commune, pipistrelle commune), des amphibiens (triton palmé, triton crête), de nombreux insectes… Forêt aux multiples visages, elle offre un abri pour différentes espèces d’oiseaux protégées. Ainsi, au détour d’une allée, vous pourrez apercevoir un pic noir, un pic mar ou encore un loriot d’Europe.

Sur le massif, on essaye de garder le plus possible d’arbres biologiques. Colonisés par différentes espèces, ces derniers ont un grand intérêt pour la biodiversité forestière.

Gérald Sivry, technicien forestier territorial en forêt de Verrières à l'ONF.

Fins observateur de la flore sauvage, plongez dans la beauté et la richesse écologique des 313 espèces recensées sur le domaine, dont une protégée au niveau régional : l’Utricularia australis (les connaisseurs la reconnaîtront sans doute).

Les trois mares - ©ONF

Quelle balade choisir ?

Vous souhaitez découvrir cette forêt, mais vous ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide ! Rendez-vous au carrefour de l’Obélisque, aménagé sous Louis XIII. Là-bas, plusieurs parkings vous attendent. C’est le point de départ de votre balade forestière. De l’Obélisque partent plusieurs allées forestières, héritage des aménagements de la forêt pour les chasses royales des XVIIe et XVIIIe siècles. Arpentez la route d’Igny et profitez du cadre forestier qui s’offre à vous.

Au bout de quelques mètres, vous arriverez aux Trois mares. Midi sonne, profitez de ce cadre idyllique regorgeant de biodiversité pour y pique-niquer. Terminez votre promenade en découvrant un magnifique point de vue sur la vallée de la Bièvre et les coteaux environnants.

©ONF/Gérald Sivry
PICTOS web

Infos pratiques

  • Accueil

Six aires d'accueil vous attendent sur le site aux différentes entrées de la forêt, ainsi que sept parkings entourant le domaine.

  • Sentiers sportifs

42 kilomètres de chemins stabilisés (empierrés / revêtus) pour vos promenades et randonnées. Pour les cavaliers et cyclistes tous les chemins de plus de 2,5 mètres vous sont ouverts. D'autres pistes cyclabes non entretenues vous sont aussi proposées.

La forêt en détail :

Les mission des forestiers de l’ONF

Valoriser
la ressource
en bois
Protéger la richesse
écologique
des forêts
Accueillir
et orienter
les visiteurs
Suivre les arbres
âgés et les boisements
jeunes

Et aussi :