La forêt de l’Abbé-Val-Joly, destination nature par excellence

Nous vous emmenons visiter la forêt de l’Abbé-Val-Joly (Nord). Cet espace naturel regorge de diversité, tant pour les espèces terrestres et aquatiques qu’il abrite, que pour la grande variété de sorties qu’il est possible d’y faire. Cette forêt est une véritable destination vacances. Laissez-vous guider !

Fermez les yeux et imaginez… 2.000 hectares de forêt longeant un grand lac, dont l’étendue et la tranquillité vous feraient oublier les tracas du quotidien. Aujourd’hui, nous vous invitons aux confins du département du Nord, au sein du Parc naturel régional (PNR) de l’Avesnois, pour découvrir la charmante forêt de l’Abbé-Val-Joly. Presque frontalière avec la Belgique, cette forêt domaniale fait partie du vaste massif forestier de la Fagne de Trélon. 

La forêt de l'Abbé-Val-Joly en images...

Particulièrement vallonnée, la forêt de l’Abbé-Val-Joly, gérée par l’Office national des forêts et intégrée dans le Parc Naturel Régional de l'Avesnois, est constituée essentiellement de chênes et de charmes. Le chêne fait la réputation du massif : il est apprécié notamment pour des utilisations en tranchage (extraire des feuilles fines à destination de l’ébénisterie) et en merrain, apprécié pour la tonnellerie, que l’on exporte dans les pays limitrophes.

La forêt domaniale de l’Abbé-Val-Joly a la particularité d’alterner des paysages vallonnés et des milieux ouverts sur des grandes étendues d’eau, ce qui est relativement rare. Le lac du Val Joly est l’un des plus grands lacs artificiels du Nord-Pas-de-Calais.

Benoit Lengrand, responsable d’unité territoriale ONF en forêt de l’Abbé-Val-Joly.

Des activités de plein air à volonté

En forêt domaniale de l’Abbé-Val-Joly, il est très facile de coupler sports nautiques, balades en forêt et découverte du patrimoine construit. Si cet espace naturel séduit de nombreux touristes, c’est notamment parce qu’il accueille, en bordure de son lac éponyme, une station touristique familiale labellisée "station verte". Centre aquatique, canoë, voile, équitation, laser game, ou encore mini golf… La station attire près de 300.000 personnes par an (chiffre 2016). Grâce aux différentes solutions d’hébergement proposées par le site, vous aurez tout le temps de percer tous les secrets de la forêt de l’Abbé-Val-Joly.

Certains tronçons routiers jusque-là ouverts à la circulation du public ont été fermés pour étoffer l’offre en chemins de promenade et randonnées. La rive sud du lac du Val-Joly, Champiau, le carrefour de l’Etoile, la croix du Soldat et l’étang de Breucq sont des lieux prisés du public pour les randonnées pédestres, équestres et en VTT et les promenades familiales. Les itinéraires de randonnées sont tous disponibles et telechargeables sur l'application gratuite VisoRando

©ONF
PICTOS web

Infos pratiques

  • Public

Public familial, le massif est relativement plat, un peu vallonné. La voie verte est accessible aux personnes à mobilité réduite.

  • Accès 

De nombreux parkings permettent d’accéder à la forêt en voiture. La base de loisirs du Val-Joly est accessible par les transports en commun.

  • Services 

De nombreux services sont disponibles sur la base de loisirs du Val-Joly.

La forêt en détail :

Le domaine forestier propose également plusieurs itinéraires équestres ou cyclables comme la "Voie verte".  Aménagée en 2007 sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée, elle est en cours de rénovation pour se mettre aux normes des véloroutes. Elle commence au sud de Maubeuge et rejoint Trélon en traversant les bocages de l’Avesnois, la petite Suisse du Nord, puis des forêts. Tout un parcours de découvertes…

La forêt de l’Abbé-Val-Joly abrite des lieux remarquables, tels que la Chapelle Sainte-Hiltrude qui se cache au-dessus du Fond Saint-Jean et dont la source accomplit des miracles paraît-il, le pont du Voyon qui offre au regard du promeneur l’étang du même nom… Le chêne Jupiter, datant de 1760, est classé parmi les arbres remarquables du Parc naturel régional de l’Avesnois. Il est facilement repérable grâce à une cocarde tricolore qui ceinture son tronc, œuvre d’un ancien forestier. Enfin, des blockhaus parsèment la forêt et servent d’habitat aux chauves-souris.

Cette forêt est un exemple de coopération étroite avec le Parc naturel régional et l’ONF dans le cadre du suivi des espèces patrimoniales comme les cigognes noires et les chiroptères.

Benoit Lengrand, Responsable de l’unité territoriale ONF Avesnois.

Dans le cadre du réseau européen Natura 2000, l'ONF entretretient les bordures de routes forestières en choisissant la période de fauche adaptée à la conservation de certaines végétations favorables à des papillons rares et protégés.

Intégrée au programme européen Natura 2000, la forêt de l’Abbé-Val-Joly abrite 70 espèces, peu communes à très rares de la flore régionale. Une vingtaine d’entre-elles sont protégées dans la région (la luzule des bois, le silaus des prés, le faux pourpier, la laiche des renards…). 

Etangs de la motte. - ©David Petit

Dans le cadre de Natura 2000, l’ONF et le PNR de l’Avesnois ont aménagé de drôles d’habitats pour les chauves-souris. Il ne s’agit pas de grottes, ni de vieux arbres, mais d’anciens blockhaus de la guerre 1939-1945 aménagés avec des passages spécialement conçus pour ces mammifères volants. Ces lieux fermés permettent de garder une température constante, élément indispensable pour l’hibernation de ces animaux. Il fallait y penser !

La forêt fait également partie d’une zone d’intérêt communautaire pour les oiseaux (ZICO). La diversité d’oiseaux y est particulièrement riche (près de 180 espèces d’oiseaux protégées dont la cigogne noire, une espèce emblématique).

La mission des forestiers au quotidien

Valoriser
la ressource
en bois
Protéger
les forêts contre
les risques naturels
Protéger
la richesse écologique
des forêts
Aménager
des aires de
pique-nique
Accueillir
et orienter
les visiteurs
Suivre
les arbres âgés
et les boisements
jeunes

Et aussi :