La forêt de Darney, grand cru de la sylviculture

Adeptes des immensités, nous avons trouvé la forêt dont vous rêviez. Située au cœur des Vosges, la grande forêt domaniale de Darney vous promet des balades pleines de charme et de mystères en tout genre. Amateurs de randonnées, d'arbres centenaires ou de vélo, laissez-vous guider par l'ONF !

Vous êtes bien dans le sud-ouest des Vosges, à vous émerveiller devant la hauteur de chênes pluri-centenaires. Pour comprendre la forêt de Darney, cette véritable cathédrale de verdure, il faut savoir que le temps est une composante essentielle de son histoire. Ici, ces arbres d’exception se hâtent lentement pour se forger une qualité enviable en plus de 200 ans de croissance.

Le substrat gréseux riche et fertile des plateaux et des vallées de cette forêt nourrit une belle diversité. Il favorise la croissance des peuplements d’une hauteur admirable, dont chaque arbre constitue le pilier d’un héritage qui étend ses frondaisons sur près de 20.000 hectares.

Forêt de Darney. - ©ONF

Ce que j’aime dans cette forêt, c’est la variété des paysages. Chaque plateau, séparé par de petits ruisseaux, dégage une atmosphère différente. On passe d’un décor de plaine à un décor de montagne, alors que cette forêt ne dépasse pas les 350 mètres d’altitude, c’est très étonnant !

Olivier Pivot, adjoint à l’unité territoriale ONF de Darney.

La forêt de Darney raconte une belle histoire, celle du travail des hommes qui lui ont taillé une rare envergure. Depuis Colbert au XVIIe siècle et les appétits de la Marine Royale en beaux bois pour équiper les flottes conquérantes du Roi Soleil, puis ceux, en combustible, des hauts fourneaux lorrains, les forestiers ont donné au chêne cette perspective de devenir un bois d’exception, favorisé par un écosystème riche.

En images, les lieux remarquables de la forêt de Darney...

Une histoire singulière et des sentiers variés !

Au gré des sentiers de Darney, toute une palette de découvertes vous tend les bras au plus profond de cette vaste forêt. Des parcours multiples sont à votre disposition :

  • Le sentier des Roches ou des "Solitaires de Bonneval" relie des rochers monumentaux, des pierres gravées et des chênes multiséculaires comme le Chêne des saints.
  • La vallée de l’Ourche est une belle endormie qui fourmillait autrefois d’activités industrieuses, et qui égrène dans son écrin de verdure des perles patrimoniales comme l’abbaye romane de Droiteval, qui se reflète dans les eaux de l’Ourche. A la chapelle de la Hutte, pousse un arboretum qui abrite des séquoias géants. Plus loin, à Fontenois-la-Ville, il est possible de louer des roulottes pour parcourir la vallée.
  • La vélo route de la Voie Bleue est un itinéraire qui part d’Epinal. Il est possible de marquer un arrêt rafraîchissant au port de Fontenoy, au lac-réservoir de Bouzey, voire aux fontaines chaudes, une source d’où l’eau sort à 24°C.

Pour profiter de la beauté secrète de Darney, au détour d’un sentier, vous pourrez découvrir des vestiges de toutes les époques historiques. Oppida celtiques, chapelles romanes, clairières... Aujourd’hui encore, il reste des preuves de l’époque où les moines s’y installèrent, en quête de silence et de nature. Dans son histoire, Darney a aussi attiré les ermites, lotis au creux d’imposants abris sous roche.

PICTOS web

Infos pratiques

  • Public
    La forêt est accessible à un public varié : familles, sportifs et passionnés de beaux bois.
  •  Accès
    La forêt de Darney est accessible en voiture et dispose de nombreux parkings.
  •  Services
    Renseignements auprès des Offices de tourisme de la Vôge-les-Bains et de Darney et des maisons du vélo d’Epinal et de Xertigny. Week-end avec hébergement au Relais des Vosges à Monthureux-sur-Saône.Restauration à Escles au "Paradis" avant de visiter le vallon Saint-Martin et la source du Madon.

La forêt en détail :

La forêt de Darney est majoritairement peuplée de chênes. Ils font de ce lieu l’un des grands crus de la sylviculture française ! Ces arbres réputés internationalement sont destinés à la fabrication de merrains d’une qualité exceptionnelle pour les meilleurs vins. Comme tout produit renommé, cette forêt attire les amateurs de beaux bois du monde entier pour découvrir les arcanes d’une telle réussite. Elle est le fruit conjugué d’un terroir fertile et du savoir-faire séculaire des forestiers qui ont donné au chêne vosgien ses lettres de noblesse et entretenu la vocation économique de cette forêt.

Aux sources du Madon, les verriers, forgerons ou scieurs de bois avaient installé leurs activités. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs perduré, comme la verrerie-musée de Passavant-la-Rochère. Car le grès n’est pas propice qu’aux abris sous roche, il fournit également une ressource de base pour l’industrie verrière.

La vallon de Saint-Martin. - ©JF Hamard/ONF

Panser les plaies de la forêt

Darney a connu plusieurs phénomènes naturels de taille ces dernières décennies, en particulier la tornade du 11 juillet 1984. Pendant 20 minutes, des vents à 300km/h se sont abattus sur un couloir de 20km de large, faisant ainsi chavirer 2.000 hectares de forêt domaniale. De nombreux chênes ont pourtant résisté. Aujourd’hui, la plaie laissée par la tornade est encore visible à l’œil nu, bien que l’ONF ait engagé d’importants travaux de reconstitution et de nombreux reboisements d’essences autochtones.

A l’ONF, nous imaginons des peuplements d’avenir en testant des essences nouvelles, plus résistantes à la sécheresse. Nous sommes dans une période de transition, au cours de laquelle le peuplement autochtone doit s’adapter.

Jérome David, adjoint à l’unité territoriale ONF de Darney.

La forêt a également affronté celle des 26 et 27 décembre 1999. Elle fait face aujourd’hui à de nouveaux défis. Le dépérissement des arbres provoqué par le réchauffement climatique dépasse en effet les volumes des tempêtes... Les forestiers travaillent au quotidien pour préserver ces boisements précieux, pour les générations actuelles et celles à venir.

Découvrez la forêt de Darney avec les équipes de l'ONF

©ONF

Les mission des forestiers de l’ONF

Protéger
la richesse écologique
des forêts
Aménager
des aires
de pique-nique
Accueillir
et orienter
les visiteurs
Fabriquer
de merrains
pour la tonnellerie
Suivre les arbres
âgés et les
boisements jeunes

Une sylviculture adaptée aux milieux

Les tempêtes ont créé dans la forêt des habitats propices à la grande faune. En alternant jeunes et anciens peuplements, zones de reboisement ou îlots de vieillissement, les gestionnaires de la forêt ont réuni de nombreux atouts pour faire de ce lieu une forêt remarquable au fil des siècles.

L’eau est présente dans le sous-sol de Darney. Il existe des zones humides dont la flore fragile doit être protégée. C’est pourquoi les forestiers organisent des débardages à cheval, pour sortir les arbres coupés sans dommage pour le sol.

Les sous-bois de la forêt de Darney. - ©JF Hamard/ONF

Et aussi :