Appel à projets pour des cultures agroforestières en Guadeloupe

En Guadeloupe, l'ONF lance un appel à projets pour exploiter des concessions agroforestières en forêt départementalo-domaniale. L'objectif : cultiver en sous-bois dans le respect des écosystèmes forestiers.
©Olivier JEAN-CHARLES

L’Office national des forêts est un établissement public à caractère industriel et commercial, créé en 1969 pour gérer, exploiter et valoriser le domaine forestier privé de l’Etat. Les trois piliers de la gestion multifonctionnelle confiée à l’ONF sont la sylviculture, la biodiversité et l’accueil du public. En marge de ces activités, l’ONF valorise des terrains en forêt départementalo-domaniale en établissant des concessions agroforestières de sous-bois.

Par souci d’équité, l’ONF organise un appel à projets afin de privilégier la qualité des activités, leur pérennité et leur compatibilité avec les contraintes liées à l’exploitation du bois et la préservation écologique des écosystèmes forestiers.

Cet appel à projet est ouvert à tous, entreprise, association ou particulier, sous réserve de répondre au cahier des charges en ligne à partir du 01/07/2019.

La sélection de 15 exploitants sera opérée pour installer une activité permanente d’agroforesterie sur 15 sites en forêt départementalo-domaniale (Lamentin, Petit Bourg, Sainte Rose,Deshaies) afin de cultiver en sous-bois dans le respect de l’écosystème forestier : vanille, café, cacao, poivre et fleurs.

 

De nouveaux agroforestiers formés

©ONF

La formation Préparation Opérationnelle à l’Emploi « Agroforesterie tropicale » réalisée par le centre de formation ASSOFWI en partenariat avec Vanibel, Vanigwa, et l’ONF s’est clôturée le 27 juin dernier. Le besoin d’accompagner les agriculteurs tournés vers l’agroforesterie est important. Ce procédé, dont les principales cultures sont le café, le cacao et la vanille, demande un personnel qualifié.

Cette formation permet à des demandeurs d’emploi d’acquérir collectivement les compétences nécessaires pour occuper des emplois dans ce secteur. La collaboration du Pôle Emploi de Sainte-Rose a permis de sélectionner les demandeurs d’emploi en adéquation avec les profils recherchés.

En plusieurs modules, l’ONF a apporté son savoir-faire aux 14 personnes en formation : introduction à la notion d’agroforesterie, physiologie de l’arbre et intérêt en système agroforestier, initiation à la botanique, information sur les concessions de cultures associées en forêt départementalo-domaniale (FDD), initiation à la taille des arbres, initiation à l’élagage et au bûcheronnage, mise en place d’un système agroforestier en FDD. Les personnes formées pourront elles aussi candidater à l’appel à projet décrit ci-dessus. 

À lire aussi