Mise en conccurence simplifiée pour cultures associées sous couvert forestier

En Guadeloupe, l'Office national des forêts (ONF) lance une mise en concurrence simplifiée pour l'exercice d'une activité de cultures associées sous couvert forestier.

Cette activité s'exercera sur des terrains préalablement localisés en forêts départementalo-domaniales de Guadeloupe et pouvant accueillir des cultures notamment de vanille, cacao ou de café compatibles dans les zones retenues.

Dans le cadre de cette diffusion, vingt-et-un (21) lots de terre de 2 ha environ chacun sont mis à disposition. Les candidats retenus à l'issue de la procédure, bénéficieront d'une convention d'occupation pour une durée de douze ans, non renouvelable par tacite reconduction

Contexte de la mise en concurrence

Créé en 1964, l'Office national des forêts (ONF) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) disposant d'une autonomie administrative et financière, et placé sous la double tutelle du ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et du ministère de la Transition écologique.

L'ONF est l'un des acteurs majeurs du développement durable en France. Sa mission principale est d'assurer la gestion des forêts publiques qui représentent 1 300 forêts domaniales (appartenant à l'Etat) et 15 600 forêts de collectivités, soit 25% de la forêt française.

Les territoires qui lui sont confiés couvrent plus de 10 millions d'hectares (4,7 millions d'hectares en métropole et 6 millions en outre-mer) dont un demi-million d'hectares d'espaces non forestiers: dunes, landes, zones de montagne. En Guadeloupe, l'ONF gère 37 000 ha de forêts.

21
sites mis à disposition en forêt départementalo-domaniale

La démarche de la mise en concurrence simplifiée

L'ONF organise des mises en concurrence simplifiées afin de permettre l'occupation de terrains forestiers à des tiers ayant su démontrer au préalable l'intérêt de leur projet et leur bonne articulation avec la gestion durable menée par l'ONF.
La démarche de l'ONF s'inscrit dans une politique de mise en valeur du domaine privé forestier de l'Etat et des collectivités publiques dans le respect de l'exercice de ses missions de gestion des forêts.

La démarche vise ainsi à faire émerger et à identifier des projets de qualité susceptibles de valoriser des sites aujourd'hui non valorisés ou ne présentant pas les critères suffisants pour entrer en l'état dans l'action de préservation de la biodiversité, d'accueil des publics ou de sylviculture.

Dans tous les cas, les projets devront être compatibles avec les aménagements forestiers et, d'une manière générale, avec la gestion forestière durable mise en œuvre par l'ONF.

La présente mise en concurrence vise à valoriser des terrains en forêt départementalo-domaniale, pour la mise en culture en sous-bois avec des particuliers via des conventions d'occupation temporaires.

Attention !

La visite des lots est obligatoire et débute le 20 juillet 2022. Date limite de dépôt de dossier de candidature fixé au 30 août 2022 à 13 h. Retrouvez toutes les informations complémentaires ainsi que les documents à compléter en pièce jointe.

Et aussi :