En vidéo - Des bénévoles débarrassent la forêt de Compiègne de ses déchets

Organisée fin mars 2019, l'opération « Hauts-de-France propres » a permis d'évacuer de nombreux dépôts de déchets sauvages en forêt de Compiègne (Oise). Retour en images sur une initiative éco-citoyenne menée en partenariat avec de nombreux acteurs locaux.

Ils étaient une centaine de volontaires, ce dimanche 24 mars 2019 au matin, à retrousser leurs manches pour assurer le ramassage d'environ 50m3 de déchets sauvages en forêt de Compiègne (Oise). Équipés de sacs, de gants et de pinces à déchet distribués par les forestiers de l'ONF en Picardie, promeneurs, associatifs et chasseurs se sont mobilisés pour la préservation de cette forêt emblématique du patrimoine naturel français. Cette initiative, soutenue par l'ONF, a été impulsée par la Région Hauts-de-France, en partenariat avec la Fédération régionale des chasseurs.

©ONF

La forêt n'est pas une poubelle. Une évidence pour beaucoup d'entre nous. Pourtant, l'ONF déplore une hausse des incivilités en forêt. Chaque année, 200 tonnes de déchets sont ramassées en forêt en région Picardie. Pour lutter contre ce fléau, ô combien pernicieux pour l'équilibre des écosystèmes, l'ONF, la région Hauts-de-France et la Fédération des chasseurs ont pu compter sur la mobilisation de bénévoles.

Ça me désole de voir tous ces déchets en forêt. Quand j'ai entendu parler de cette initiative, je me suis tout de suite mobilisée. C'est un bon moyen pour sensibiliser les plus jeunes à l'importance de garder nos forêts propres et de se reconnecter avec la nature.

Une participante de l'opération

Durant toute la durée de l'opération, les équipes de l'ONF ont assuré la coordination du ramassage et la répartition des volontaires sur le massif. À la fin de la journée, plusieurs remorques de déchets ont pu quitter le site pour être triées et recyclées en déchetterie.

À cette occasion, l'ONF rappelle à tous les usagers que jeter ses déchets en forêt est strictement interdit et passible d'amende (de 30 à 1 500 € pour les particuliers). D'autre part, ces dégradations sont une dépense importante pour la société. En Ile-de-France par exemple, le coût relatif à la propreté des forêts domaniales est de 900 000 €, soit le traitement de 1 600 tonnes de déchets par an.

PICTOS web

Dans le cadre de l'opération « Hauts-de-France propres », des ramassages ont eu lieu sur l'ensemble de la Picardie, en forêt d'Halatte, de St Gobain, de Retz, de Hez-Froidmont ou encore de Crécy. Avec à la clé, plus de 175 m3 de déchets récupérés !