Des platanes remarquables diagnostiqués et taillés par l'ONF

Au pied du château de La Rochefoucauld (Charente) se trouvent trois immenses platanes, qui font partie intégrante du patrimoine de la commune. Ces arbres imposants sont en bonne santé, d’après le diagnostic effectué par l’ONF en 2011. A l’issue de ces préconisations, le propriétaire a souhaité confier les travaux de taille aux équipes de grimpeurs arboristes de l’ONF. L’objectif : garantir la sécurité des promeneurs et préserver la beauté du site.

Une prise en compte des caractéristiques des arbres et des contraintes du site

Suite au diagnostic Arbre Conseil® réalisée par l’ONF, la commune de La Rochefoucauld a souhaité tailler ses platanes. Malgré le caractère encourageant des conclusions du diagnostic, il est apparu qu’un élagage intempestif, réalisé vers la fin des années 1990, a légèrement altéré leur état physiologique. C’est pourquoi la commune a sollicité l’équipe de grimpeurs expérimentés de l’ONF pour procéder à un élagage respectueux du patrimoine arboré.

En complément des préconisations du diagnostic approfondi, la commune de La Rochefoucauld a demandé à l’ONF de procéder à une taille d’adaptation du houppier par la suppression de branches basses, côté route et côté rivière.

©ONF

L'élagage des arbres : vocabulaire et bonnes pratiques

L’élagage des arbres est une affaire de spécialistes qui nécessite une bonne connaissance de l’anatomie des arbres. En botanique, le houppier correspond à la partie haute de l’arbre, depuis le sommet du tronc jusqu’à la cime. Couper les branches basses a donc pour effet de donner un aspect plus dense au houppier. Lors de la coupe, il convient de ne pas laisser de chicots, des morceaux de branches qui pourrissent et qui sont des portes d’entrée pour les agents pathogènes.

Intervention de l’ONF : étapes et réalisation

Mise à disposition du matériel
Dans un premier temps, l’ONF a veillé à se procurer le matériel adéquat. Compte tenu de la hauteur des branches à enlever, une nacelle automotrice a été utilisée. Pour limiter le volume de branches à transporter, un broyeur de branches s’est avéré nécessaire, ainsi qu’un camion-benne pour le transport des déchets. Enfin, les équipes ont utilisé divers véhicules de chantier.
Sécurisation de la zone de travail
Afin de sécuriser le chantier et en accord avec les règles en vigueur, l’ONF a tout d’abord déposé une déclaration de travaux et demandé une autorisation d’occupation temporaire de domaine public (AOT) ainsi que la mise en place d’une déviation. Enfin, grâce à l’utilisation d’un balisage et de panneaux de signalisation, l’accès à la zone de travail était également interdit aux promeneurs.
Réalisation des travaux d’élagage
L’ONF a procédé à l’élagage de ces platanes sous des délais particulièrement courts. En effet, le lieu étant fortement fréquenté par les touristes, il fallait limiter au maximum la gêne occasionnée. Par ailleurs, la proximité d’un restaurant avec terrasse a nécessité de travailler pendant les périodes de fermeture de l’établissement.

La solution proposée par l’ONF répondait à la fois :

  • aux préconisations de l’expertise Arbre Conseil ;
  • à la demande du client en matière de respect de la valeur esthétique et patrimoniale.

Contraintes de réalisation

L’équipe de grimpeurs de l’ONF ont su faire face à plusieurs contraintes :

  • se doter d’un équipement adapté à la taille conséquente des arbres (jusqu’à 40 mètres de haut !)  ;
  • assurer une parfaite sécurité de la zone, en raison de la présence d’une route au pied des arbres, fréquentée par de nombreux promeneurs et touristes ;
  • intervenir dans un délai très court, en raison de la présence d’un restaurant avec terrasse.