Arbre Conseil® : diagnostic visuel et sonore d'un patrimoine arboré

Le patrimoine arboré de la commune de Chaumont (Haute-Marne) présente de nombreux défauts majeurs, engendrant des risques pour les biens et les personnes. La municipalité a demandé à l’ONF d’effectuer un diagnostic sur les arbres les plus touchés. L’objectif : identifier les sujets nécessitant une surveillance, des interventions de taille et d’abattage, tout en proposant des essences de remplacement adaptées.
©ONF

Cartographier et diagnostiquer un patrimoine arboré

L'abattage des arbres suscite parfois des réactions de la part des habitants, profondément attachés et sensibles à leur présence en ville. Pour des raisons de sécurité et d’esthétisme, la ville de Chaumont a toutefois procédé à l’abattage d’arbres fortement dégradés. Il y a quelques années, le patrimoine arboré de Chaumont a subi des tailles drastiques de réduction du volume du houppier sur des charpentières de grosses sections.

Le Diagnostic visuel et sonore est une prestation de la gamme Arbre Conseil® de l’ONF. Gestionnaire des forêts publiques depuis 50 ans, l’Office est un acteur clé pour vous accompagner. Ces prestations ont pour objectif d’analyser l’état de santé de vos arbres afin de vous proposer les bons choix de gestion.

©ONF

L’ONF a dû composer avec des contraintes parfois antagonistes pour maintenir le patrimoine arboré. C’était le cas pour le remplacement d’arbres en alignement urbain situés sur des trottoirs étroits, en bordure de route et à proximité d’habitations. Pour ces cas particuliers, les riverains ont été consultés, de manière à choisir des essences moins contraignantes pour les habitants (feuilles mortes, pollen et manque de lumière).

Ces travaux ont malheureusement provoqué l’apparition de plaies importantes, avec pour conséquence des altérations et des ruptures. Les cavités situées en haut de certains troncs formaient ainsi des zones altérées, sur lesquelles reposaient de lourdes charpentières.

Les services techniques de la ville ont donc désigné les arbres les plus abîmés, avant de s’appuyer sur le diagnostic de l’ONF. Celui-ci a procédé à un diagnostic visuel et sonore, permettant d’objectiver les travaux à mettre en œuvre. Grâce à ce diagnostic, plus de 90% des arbres pressentis par la commune pour l’abattage ont pu être préservés ! Sur 1700 arbres, seuls 7% ont été retirés préventivement.

©ONF

L’intervention de l’ONF

L’ONF est intervenu dans une démarche de diagnostic et de conseil en cinq étapes.



Identification et cartographie des arbres
Sur la base des propositions du service Espaces Verts de la commune de Chaumont, les arbres les plus dégradés ont été désignés pour le diagnostic. Ils ont été repérés par cartographie et identifiés par les équipes de l’ONF.
Diagnostic visuel et sonore des arbres désignés
Tous les arbres désignés par la commune sont classés selon différentes catégories :
- arbre sain
- arbre à surveiller avec délai et objet de la surveillance
- arbre nécessitant un diagnostic approfondi
- arbre à abattre avec délai d’intervention
-arbre à tailler avec type de taille et délai d’intervention.
Suggestion d'un diagnostic approfondi
Certains arbres de la commune possèdent un fort impact patrimonial. Pour ces cas particuliers, l’ONF a suggéré un deuxième niveau de diagnostic, plus approfondi. Il peut, si nécessaire, être réalisé à l’aide d’un pénétromètre resitograph, d’un tomographe à ondes sonores, de capteurs de mouvement ou encore, si nécessaire, d’un test de traction. Tous ces outils permettent de quantifier avec précision le défaut identifié dans le cadre du diagnostic initial.

Sur un patrimoine arboré urbain, on estime à 10% en moyenne le nombre d’arbre nécessitant un diagnostic approfondi après un diagnostic visuel.
Proposition d'abattage
Suite à ce diagnostic, sur l’ensemble des 1 700 arbres de la commune, l’ONF a identifié 117 sujets à retirer afin de sécuriser l’espace public, soit moins de 10 % du patrimoine analysé.
Proposition d'essences de remplacement
Certains ensembles d’arbres se sont avérés très abîmés. Suite à la prise en compte de ces différentes contraintes, l’ONF a proposé une palette de végétaux à mettre en place s’inscrivant parfaitement dans cet environnement.