Dialogue triennal : la définition d’ambitions communes

La révision triennale est l’occasion de faire le bilan cynégétique et sylvicole contrat par contrat, et de définir ensemble, chasseurs et forestiers, des ambitions communes pour une forêt équilibrée et assez forte pour affronter les changements à venir. Voici les explications de la direction territoriale Centre-Ouest-Aquitaine de l'Office national des forêts (ONF)

La deuxième échéance triennale pour les lots de chasse loués en 2016 intervient alors que nos massifs forestiers sont fragilisés par les effets du changement climatique. Les itinéraires de renouvellement par plantation prennent de l’ampleur, pour diversifier les essences et reconstituer les surfaces détruites ou en situation d’échec.

Les plants étant plus rares et sensibles aux dégâts que les semis naturels, une partie des schémas d’implantation étant diffus donc plus chers et difficiles à protéger, l’objectif d’équilibre devient potentiellement plus exigeant.

Réunion un situ pour un bilan triennal - ©ONF

La révision triennale est donc l’occasion de faire le bilan cynégétique et sylvicole contrat par contrat, et de définir ensemble des ambitions communes pour une forêt équilibrée. Un temps de concertation indispensable à la gestion forestière.

Les différentes étapes du dialogue

  • Partager l’état des lieux (évaluation et causes du déséquilibre s’il y a lieu) ;
  • Définir un plan d’actions de retour à la normale si besoin ;
  • Anticiper les évolutions sylvicoles (surface à renouveler, plantations programmées, dépérissements observés...) ;
  • Déterminer un objectif d’équilibre et des orientations cynégétiques pour y parvenir (zones de chasse renforcée autour des plantations, échéancier de réalisation du plan de chasse au cours de la saison...) ;
  • S'engager réciproquement ;
  • Le cas échéant, définir des conditions du bonus-malus.

Eté 2021
Échanges en vue de la notation dégâts de gibier.
30 octobre 2021
Avant le 30 octobre 2021 : proposition d’avenant pour chaque locataire.
30 novembre 2021
Date limite pour signifier le refus de l’avenant (sans indemnité).
31 décembre 2021
Acceptation de l’avenant, à défaut et faute d’avoir été refusé avant le 30 novembre, le lot est résilié avec indemnité pour l’ONF.
Mars 2022
Adjudication publique pour la location des lots disponibles au 31 mars 2022.

Et aussi :