| 
More criterions

Notre activité économique

Dans le Sud-Ouest, l’ONF a commercialisé 1.240.000 m3 de bois en 2006. 60% de ce bois provient des forêts des collectivités et l’ensemble représente un chiffre d’affaires de plus de 25 millions d’euros. Une performance due à la puissance de production de la forêt landaise, à la proximité du marché espagnol et à capacité de l’ONF à adapter son offre à la demande.

  • Send to a friend

Les types de bois commercialisés

Le Pin maritime représente près de la moitié des ventes de bois de l'ONF dans le Sud-Ouest (49%). Le massif landais est en effet la plus grande forêt de pin maritime d'Europe, et les transformateurs locaux ainsi que le marché espagnol ont pris l'habitude de travailler ce bois. 55.000 m3 ont ainsi été vendus par l'ONF en 2005, ce qui ne représente que 10% de la production de pin en Aquitaine.

Les hêtres et les sapins proviennent principalement du massif pyrénéen, et dans une moindre mesure du sud du Massif Central. Ils représentent respectivement 14% et 8% des volumes commercialisés par l'ONF. Sur le Sapin, l'offre est actuellement supérieure à la demande, suite à la disparition progressive des scieries de petite capacité et au manque d'intérêt du marché espagnol pour le sapin de qualité charpente, la plus importante en volume et en prix. Le Hêtre, lui, se vend bien, sauf dans les bois de qualité intermédiaire soupçonnés de maladie.

L'ONF vend également du Chêne (7%) et divers résineux (6%), notamment des Epicéas originaires du sud du Massif Central. Le Chêne se vend bien, mais la demande est supérieure à l'offre proposée par l'ONF.

S'adapter à la demande

Afin d'améliorer ses performances en matière de commercialisation des bois, l'ONF a mis en place une Direction bois au début de l'année 2007. Une réorganisation structurelle qui accroît la réactivité de nos services. Deux postes technico-commerciaux ont également été créés, un pour le massif aquitain, l'autre pour le sud du Massif Central. Cela permet notamment de développer les ventes spécialisées, comme les ventes groupées de chêne qui existent depuis trois ans.

Traditionnellement, les bois sont vendus sur pied : l'acheteur se charge lui-même de couper les arbres et de les sortir de forêt. Depuis quelques années, l'ONF propose également des bois déjà façonnés. Ils sont coupés par des ouvriers mandatés, et acheminés au bord de la route ou directement en usine. Ce mode de vente permet d'ouvrir le marché à des entreprises qui n'ont pas les moyens techniques et l'expérience de l'exploitation. Il s'avère également plus fiable pour l'acheteur : c'est le volume réel qui est payé et non plus une estimation. Entre 2006 et 2007, la quantité de bois façonné vendu par l'ONF à doublé dans le Sud-Ouest. Un effort qui contribue à l'émergence de nouvelles entreprises de travaux forestiers.

Ce mode de vente permet enfin d'alimenter les contrats d'approvisionnement. Ils assurent aux entreprises un approvisionnement sûr, à un prix, pour une quantité et pour une durée fixés à l'avance. Il en existe déjà plusieurs avec des transformateurs locaux, notamment l'usine papetière de Saint-Gaudens appartenant au groupe Tembec. Dans l'ensemble, les contrats concernent principalement le Pin de Landes et le Sapin, et le Hêtre des Pyrénées.

Back to top

Zope 3